Filinfo

Marocains du monde

Nabil Dirar peut dire adieu aux Lions de l’Atlas

© Copyright : DR
Kiosque360. Nabil Dirar, un des cadres de l’équipe nationale, n’est pas près de porter à nouveau le maillot des Lions de l’Atlas. Le sélectionneur Vahid Halilhodzic n’a pas apprécié que le latéral droit snobe le dernier rassemblement de l’équipe nationale.
A
A

Nabil Dirar ne portera sans doute plus jamais le maillot vert et rouge des Lions de l’Atlas. Le sélectionneur de l’équipe nationale, Vahid Halilhodzic, n’a pas apprécié que le latéral droit du club belge du FC Bruges n’ait pas fait le déplacement au Maroc lors du dernier rassemblement des Lions prétextant un refus de son club, rapporte le quotidien Al Massae du weekend des 10 et 11 avril.

Nabil Dirar avait été convoqué par Vahid pour prendre part au dernier rassemblement des Lions, mais le latéral droit des Lions de l’Atlas s’était désisté au dernier moment, prétextant un refus de son club de le libérer à cause du coronavirus. Une excuse, visiblement, que n’a pas appréciée l’entraîneur franco-bosniaque de l’équipe nationale. Ce dernier a d’ailleurs été clair lors de sa conférence de presse tenue jeudi dernier au complexe de la Maâmora.

Vahid avait affirmé qu’il ne comptait plus faire appel aux joueurs qui se sont désistés au dernier rassemblement à cause du covid. L’allusion était claire et portait en premier lieu sur l’ancien joueur de Fenerbace. "Ne me demandez pas pourquoi je ne convoquerai plus ce joueur", avait-il ajouté.

On se souvient en effet que Vahid Halilhodzic avait exigé de ses joueurs de faire fi des instructions de leurs club si ces derniers refusaient de les libérer. Des joueurs comme Naif Aguerd avaient alors engagé un bras de fer avec leur club et réussi à rejoindre les Lions. Ce n’était pas le cas de Nabile Dirar. Il le paie cash.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /


2 commentaires /

  • MAROCAIN BRUXELLOIS
    Le 10 Apr. 2021 à 13h13
    En Belgique est considéré comme un voyou.
    Il ne respecte rien ni son entraineur ni ses coéquipiers ni son club ni les dirigeants.
    C'est un grand voyou sa place est en PRISON.
  • kiri
    Le 10 Apr. 2021 à 07h50
    Vahid a raison, et de tte façon Dirar n'est plus compétitif ... donc ..
    merci et au revoir
Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération


Chargement...

Chargement...

Retrouvez-nous