Filinfo

Marocains du monde

Rayan Touzghar: une étoile qui monte, qui monte...

Rayan Touzghar, sous le maillot de l'EN U20. © Copyright : DR
Dans une interview exclusive pour Le360 Sport, Rayan Touzghar, jeune prodige du football marocain, s’exprime sur ses débuts, son parcours et ses aspirations.
A
A

Dans les coulisses du football, émerge une figure prometteuse, Rayan Touzghar. Né dans une famille où le ballon rond est une tradition, il a rapidement embrassé cette passion qui le mènera d'abord sur les terrains d'Avignon, marquant ainsi le début d'une carrière prometteuse. «Je suis né dans une famille de footballeur, mon père et mes frères jouaient au foot. Donc naturellement j’ai suivi cette voie», nous a lancé le jeune joueur.

À Avignon, son talent a rapidement été remarqué, lui ouvrant les portes du Centre de formation de Nîmes en 2020, avant de rejoindre le FC Toulouse B l'année suivante. Il a disputé 13 matchs avec cinq buts et une passe décisive. De plus, il a participé à une dizaine de matchs amicaux et a pu prendre part à 2 stages en Espagne et en Turquie avec les professionnels.

En juillet 2023, Rayan a franchi un nouveau cap en signant avec l’équipe B de Guingamp. Son premier contrat professionnel avec le club a été signé en février dernier, pour une période de trois saisons, jusqu'en 2026. «Cette saison, le jeune milieu de terrain s’est montré décisif à plusieurs reprises lors du tournoi des centres U21 de Ploufragan en inscrivant notamment le plus beau but du tournoi avant de démarrer sa saison avec l’équipe de Stéphane Beyrac», peut-on lire dans le communiqué du club. Bien qu'il ait un long chemin devant lui, le jeune marocain reste concentré sur ses objectifs à court terme: s'imposer dans son club actuel et bâtir une carrière professionnelle solide.

Parlant de son club Guingamp et son processus d'adaptation, Touzghar partage: «Guingamp est une ville très calme, idéale pour un jeune footballeur. C’est un club emblématique avec une histoire, je suis très content de pouvoir représenter cette institution. Le club fait confiance aux jeunes, donc mon rôle est simplement de leur rendre cette confiance».

Guidé par ses aspirations, le Lionceau de l'Atlas s'est fixé des objectifs ambitieux: «Mon objectif à long terme est de jouer dans les grands championnats mais pour l’instant à court terme c’est d’abord de s’imposer dans mon club et donc de lancer ma carrière professionnelle».

Rayan Touzghar puise également une grande part de sa motivation dans ses racines marocaines: «Mes deux parents sont Marocains, j’ai été éduqué avec la culture de ce pays. J’ai pratiquement encore toute ma famille là-bas. J’y passe souvent mes vacances, donc j’ai naturellement un lien très fort avec ce pays».

Son style de jeu dynamique et polyvalent, combiné à une bonne qualité technique, fait de lui un joueur complet sur le terrain. Rayan décrit son jeu en ces termes: «Je suis un milieu qui aime le ballon, donc j’ai beaucoup d’activités sur le terrain. J’aime marquer et faire marquer mes coéquipiers», ajoutant le numéro 10 de l’équipe nationale U20: «J’ai surtout toujours eu une bonne qualité technique avec une bonne vision de jeu. Je ne lâche jamais rien sur le terrain, c’est ce qui fait ma force».

S'inspirant des grands noms du football, tel Cristiano Ronaldo: «Personnellement, je me suis beaucoup inspiré de Cristiano Ronaldo. Je trouve que tout ce qu’il m’était en œuvre pour performer était impressionnant».

Son expérience au sein de l'équipe nationale U20 du Maroc a été un moment de fierté et d'épanouissement. «J’ai pu participer à deux rencontres internationales, c’était les moments les plus forts que j’ai pu connaître en sélection. C’était une autre dimension et ça m’a permis de progresser», ajoutant: «Je ressentais une fierté immense de pouvoir représenter mon pays». Désormais, son regard se tourne vers un objectif ultime est de rejoindre l'équipe nationale A.

Avec des modèles comme le milieu de terrain de Genk, Bilal El Khannouss, et le défenseur de Real Betis, Chadi Riad à suivre, Rayan s'efforce de franchir chaque étape avec détermination et humilité: «J’ai pu côtoyer Bilal El Khannouss et Chadi Riad pendant mes passages en sélection jeunes. Ce sont des sources d’inspiration puisqu’ils ont réussi à franchir le cap pour intégrer l’équipe première».

En dehors des terrains, Rayan trouve l'équilibre dans des activités telles que la chasse et la pêche, reflétant ainsi sa patience et sa stratégie, des qualités essentielles tant sur le terrain que dans la vie.

Par Anas Zabari
A
A

Tags /


à lire aussi /

Marocains du monde Les Lions de l'Atlas
Marocains du monde Les Lions de l'Atlas

Noussair Mazraoui et Zakaria Aboukhlal accomplissent le Hajj

Marocains du monde Achraf Hakimi
Marocains du monde Achraf Hakimi

Hakimi et Mohamedi en vacances à Nador

Marocains du monde Crystal Palace
Marocains du monde Crystal Palace

Crystal Palace: les premiers mots de Chadi Riad


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération


Chargement...

Chargement...

Info

Retrouvez-nous