Filinfo

Extrême

Tokyo 2020: voici comment les Marocains séjournent au village olympique

Le village olympique où résident les participants aux JO 2020. © Copyright : DR
Kiosque360. Les dizaines d’athlètes marocains présents à Tokyo pour prendre part aux Jeux olympiques qui démarrent dans quelques jours dans la capitale japonaise sont tous logés au village olympique. Comment se passe leur séjour ? Eléments de réponses.
A
A

Plus que quelques jours avant la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques qui auront lieu du 24 juillet au 8 août dans la capitale japonaise, Tokyo. Mais avant que la délégation marocaine parade sur la piste du stade olympique, celle-ci passe depuis plusieurs jours ses journées aux Village olympique où sont logés tous les athlètes de toutes les délégations. Comment se passe alors leur séjour? C’est à cette question à laquelle a répondu le quotidien Al Akhbar du mardi 20 juillet.

Selon une source au sein de la délégation, le séjour des athlètes marocains se déroule dans les meilleures conditions. Tout y est pour qu’ils se sentent à l’aise. Et un ensemble de règles doivent également êtres respectées par les athlètes pour lutter contre la propagation du nouveau coronavirus. Des règles que suivent à la lettre les athlètes marocains, encouragés en cela par le Comité national olympique marocain (CNOM). Au total, 17.000 athlètes logeront au village olympique, précisent nos confrères arabophones.

Actuellement, seuls 6.700 s’y trouvent. Ils seront rejoints par le reste des athlètes d’ici le milieu de la compétition, ajoute la même source. Rappelons également que plusieurs cas positifs au covid-19 ont été détectés au sein du village olympique. C’est le cas notamment du joueur de beach volley tchèque André Birochic.

Par ailleurs, le comité d’organisation des JO aurait inventé des techniques innovantes pour réduire le nombre de relations sexuelles au sein du village olympique, en mettant en place des lits en carton qui devraient dissuader les athlètes de dormir à deux ou plusieurs sur le même lit, ajoutent nos confrères arabophones.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération


Chargement...

Chargement...

Retrouvez-nous