Filinfo

Tennis

Tennis: l'inarrêtable Carlos Alcaraz

Carlos Alcaraz, le nouveau joyau du tennis espagnol. © Copyright : DR
Où s'arrêtera Carlos Alcaraz? 24 heures après Rafael Nadal, la nouvelle merveille espagnole, 19 ans depuis jeudi, a fait mordre la poussière au N.1 mondial Novak Djokovic samedi pour se qualifier pour la finale du Masters 1000 de Madrid.
A
A

Entré dans le top 10 fin avril, quand il n'avait encore que 18 ans, Alcaraz s'est imposé 6-7 (5/7), 7-5, 7-6 (7/5) au bout d'un match marathon et spectaculaire de 3h35 min.

Il disputera la deuxième finale en Masters 1000 de sa carrière naissante face au N.3 mondial et tenant du trophée Alexander Zverev, victorieux du N.5 Stefanos Tsitsipas 6-4, 3-6, 6-2 à une heure du matin passée. Et il sait d'ores et déjà qu'il grimpera à la sixième place mondiale lundi.

Tombeur de Nadal la veille, pour leur troisième face-à-face, Alcaraz devient le plus jeune joueur (devant Tsitsipas) à avoir accroché à son tableau de chasse à la fois "Rafa" et Djokovic - certes pas en ce moment les épouvantails qu'ils ont été (et pourraient redevenir). Avant lui, jamais personne ne les avait battus tous les deux dans le même tournoi sur terre battue.

Deux statistiques qui ne font que confirmer ce qui se dessine depuis plusieurs mois déjà: la vertigineuse ascension du jeune Espagnol, encore au-delà du top 100 il y a un an et promis à un avenir radieux. Dès Roland-Garros dans deux semaines (22 mai-5 juin) ?

"Je me sens prêt à rivaliser eux dans tous les tournois, sur toutes les surfaces. En Grand Chelem, avec les matches en cinq sets, c'est totalement différent, mais je crois que je suis prêt", assume le protégé de Juan-Carlos Ferrero, ex-N.1 mondial et lauréat de Roland-Garros 2003.

Par Le360 (avec AFP)
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération


Chargement...

Chargement...

Retrouvez-nous