Filinfo

Tennis

Wimbledon:Djokovic en demies sans jouer

Novak Djokovic © Copyright : DR
Novak Djokovic a fait un pas de plus mais sans jouer vers un huitième titre à Wimbledon lorsque son adversaire en quarts de finale Alex De Minaur a déclaré forfait mercredi en raison d'une blessure à la hanche.
A
A

«Ce n'est évidemment pas l'annonce que je voulais faire...  Je suis anéanti, mais je dois déclaré forfait à cause d'une blessure à la hanche», a annoncé De Minaur, quelques heures avant d'affronter le Serbe.

«J'ai une petite déchirure dans la fibre du cartilage à l'endroit où s'attache l'adducteur», a-t-il développé.

«J'ai senti un gros craquement dans les trois derniers points de mon match contre (Arthur) Fils (en huitièmes de finale). J'ai passé un scanner hier (mardi). Il a confirmé la blessure et le risque élevé d'aggravation si je revenais tout de suite sur le court», a expliqué le 9e joueur mondial.

La douleur a été visible sur la reprise d'appui après la volée sur la balle de match qui lui a permis d'éliminer Fils.

«Ca ira», avait assuré De Minaur dans la foulée, mais son visage et son attitude sur sa chaise juste avant de sortir du court ne laissaient pas la même impression de certitude que son discours.

L'impression a donc été confirmée et à 37 ans Djokovic jouera sa treizième demi-finale à Wimbledon, égalant le record de Federer dans l'ère Open (depuis 1968), et améliorant son propre record à 49 demies en Grand Chelem.

Il devient également le troisième joueur âgé de 37 ans et plus à atteindre le dernier carré d'un tournoi du Grand Chelem, après Ken Rosewall et Federer.

- «Miracle» -
Pour De Minaur, la détresse était immense, lui qui s'apprêtait à jouer "le plus grand match de (sa) carrière)".

«Je me suis réveillé ce matin en espérant un miracle. Mais le risque était trop grand: un étirement, une glissade auraient pu augmenter la période de récupération de trois-six semaines à quatre mois », a souligné l'Australien.

Djokovic vit une saison 2024 loin de ses standards puisqu'il n'a pas encore joué la moindre finale. Blessé au genou droit à Roland-Garros et opéré dans la foulée, sa participation à Wimbledon était fortement compromise.

Pourtant, le Serbe a récupéré et le genou enserré dans une genouillère souple, il s'est hissé sans problème jusqu'en quarts de finale. Il a même repris ses glissades et ses extensions en grand écart.

Après un premier test en huitièmes de finale face à Holger Rune (15e), il s'apprêtait à affronter un premier adversaire vraiment coriace.

Le sort le lui a évité et Djokovic peut toujours viser un huitième sacre sur le gazon londonien pour égaler le record de Roger Federer et porter à 25 son propre record de titres du Grand Chelem.

Pour cela, il devra d'abord atteindre la finale et affrontera vendredi l'Américain Taylor Fritz (12e) ou l'Italien Lorenzo Musetti (25e).

Ce second quart de finale du bas du tableau masculin est programmé en deuxième match sur le court N.1.

Auparavant (à partir de 13h00) s'y jouera le quart entre la Lettonne Jelena Ostapenko (14e) et la tchèque Barbora Krejcikova (32e).

L'autre quart du haut du tableau féminin se jouera en ouverture sur le Centre Court (à partir de 13h30 locales, GMT+1) et opposera la Kazakhe Elena Rybakina (4e), victorieuse du tournoi en 2022, à l'Ukrainienne Elina Svitolina (21e).

Par Le360 (avec AFP)
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération


Chargement...

Chargement...

Info

Retrouvez-nous