Filinfo

Autres

Hafid Derraji, les Jeux Méditerranéens et les espions marocains

© Copyright : DR
Non cher Hafid, les «journalistes» marocains envoyés à Oran sont bien plus que des espions. Ce sont des êtres bioniques, mi-humain mi-machine, fabriqués par le Maroc pour mettre main basse sur l’Algérie.
A
A

En cette fin de semaine, j’ai envie de vous parler de la sensibilité de cinéphile du journaliste algérien Hafid Derradji. C’est peut-être difficile à croire, mais notre ami est un grand connaisseur en matière de Septième Art... surtout lorsqu’il est servi dans les chaînes télé de son pays à la qualité incomparable. 

Les films, les infos et autres émissions diffusés sur les télés algériennes lui offrent quotidiennement sa drogue favorite: la science-fiction! C’est un genre nouveau qui fera l’admiration des plus grands auteurs. Car sans crier gare, sans même s’annoncer, la science-fiction s’invite au quotidien à la télévision algérienne. Le tout avec un naturel qui défie le réel.

Oui, la science-fiction, ce genre littéraire et cinématographique qui invente des mondes, des sociétés et des êtres situés dans des espaces-temps fictifs, impliquant des sciences, des technologies et des situations radicalement différentes… Et ben il est banalisé sur les chaînes publiques de nos voisins de l’est.

Hafid Derradji en est tout simplement accro! Et entre nous, depuis quelque temps, il est bien servi en la matière... comme tous les Algériens. Un exemple? Les journalistes marocains envoyés par leurs médias respectifs pour couvrir les Jeux Méditerranéens d’Oran qui débutent demain, samedi 25 juin. 

Les autorités algériennes les ont retenus à l’aéroport Ahmed Ben Bella et leur ont refusé l’accès au territoire. La raison évoquée: l’absence d’accréditation. 

Nos consœurs et confrères ont passé plus de 36 heures dans ledit aéroport avant d’être priés de rentrer chez eux. Ils sont, aujourd’hui, à Tunis, où ils passeront les prochaines 48 heures avant de revenir au Maroc. 

Tout est bien qui finit bien pour l’Algérie? Loin de là. Face à la pression exercée par de nombreuses organisations internationales de la presse, les médias au service de la junte nous ont sorti un scénario complètement farfelu: les journalistes marocains ne sont pas de vraies journalistes, mais des espions envoyés par le Makhzen. En somme des journalistes partout au monde, mais de vrais James Bond en Algérie. 

Un script repris à la lettre par notre ami et partagé sur son compte Twitter: «les jeux sont pour les sportifs, les techniciens, les journalistes et les administratifs. L’Algérie a le droit de refuser l’accès aux militaires et aux policiers», a écrit le sbire du régime vert-kaki. 

Ce faisant, Deraji apporte la preuve qu’il est la voix de ses maîtres. Mieux: ses soupçons sur nos consoeurs et confrères se retournent comme un boomerang contre lui, qui sabre sa casquette de baseball et révèle son képi d’agent aux ordres. Car quel autre journaliste, à part une barbouze, peut soupçonner la totalité d’une délégation de journalistes d’être des agents des services de renseignements?
Non cher Hafid, tu as tout faux. Les «journalistes» marocains envoyés à Oran sont bien plus que des espions. Ce sont des êtres bioniques, mi-humain mi-machine, fabriqués par le Maroc pour mettre main basse sur l’Algérie.

Et surtout, cher Hafid, continue sur cette voie. Tu as été repéré par une très grosse production américaine qui cherchait la perle rare pour le scénario d’un film qui abolit les frontières entre la bêtise et la science-fiction.

Par Adil Azeroual
A
A

Tags /


à lire aussi /


8 commentaires /

  • abderrahim
    Le 28 Jun. 2022 à 09h25
    Il faut arrêter de discréditer les algériens à l'aune des conflits politiques entre les deux états , ou travestir l affection témoignée par l accueil des oranais en la liant à l'œuvre des descendants marocains. (Je ne nie pas les liens familiaux de part et d autres de la frontière immédiate). Ne polluez pas le lien sincère et profond de tous temps entre les peuples, mon vieux tronc peut en témoigner, algériens et marocains sont restés liés au delà des conflits en hauts lieux et leurs relais médiatiques. La venue des marocains a suscité une sincère joie et fraternité particulièrement au moment où les deux peuples sont bousculés par les vents des sommets .Concernant l'état récent algérien dont parle Mr MRE, sachez qu il a toujours existé sous une forme de régions de pouvoir parallèle sinon il aurait été déjà agglutiné par ses voisins et il a été réunifié par invasion coloniale, sa résistance , sa révolution au million set demi de morts dans une guerre totale où chaque algérien de quelque couche sociale qu il fut, participa par son sang ses plaies la torture le napalm et continua la guerre deux ans durant (alors que l'indépendance était inéluctable pour les dirigeants coloniaux) pour ne pas amputer d'un pouce ce territoire national que le pouvoir colonial voulait obtenir par un dernier baroud d horreur qui fit d autres milliers de victimes et des familles décimées. l Algérie c'est un état arraché pa 130 ans d invasions de spoliations d enfumades,de guérilla , de napalm , n y touchez pas!! . Les mauvaises langues aussi ont dit qu il y avait plagia des traditions marocaines concernant le folklore local pendant le défilé. Mais d où sortez vous ??? changez donc de plume pour sortir celle du coeur et non celle de la plume en mission politique .Y aurait t il un continent ou des océans entre le Maroc et l'Algérie mieux entre le Maroc et Oran. Ignorez vous que algériens et marocains sont deux peuples frères avec les mêmes langues dardja , amazigh le même couscous les mêmes rythmes derboukas avec des seules variantes régionales. Ne touchez pas à l amitié du peuple des profondeurs , notamment lors de ces jeux, n y mêlez pas la politique . Les algériens ont sincèrement exprimé leur affection à leurs frères marocains à l'Aeroport comme dans les tribunes, et le clin d oeil du soutien habituel pour les palestiniens par leur traditionnelle chanson contre l'oppression. (Plus une fidélité et une mémoire à leur histoire personnelle) Je ne suis qu un simple citoyen, plume de ma seule foi d'algérien et maghrébin avec un souvenir cette équipe de foot ball du Maghreb inaugurant le stade lupique du 5 juillet affrontant avec succès de grandes équipes européennes et au cours de laquelle le nom du grand Allal fut scandé par 70000 spectateurs pendant tout le match avec celui du grand Lalmas. Ne laissons pas les conflits souiller l affection des peuples frères ,par des plumes aux ordres ou des agents de la disccorde des nations bien connus. Que le sport soit roi et que le meilleur gagne entre frères de chaque frontières Maghreb et dans les rives de cette mer commune aux peuples des jeux .
  • Miroir
    Le 27 Jun. 2022 à 11h12
    Laissez le pédaler, c'est un virus, il vendra sa mère comme ses aïeux pour exister. C'est un minable, éviter de publier sa photo, c'est une mauvaise personne, éducation et faciès.
  • La voix de la raison
    Le 27 Jun. 2022 à 07h16
    Que dieu le pardonne
  • Miroir
    Le 27 Jun. 2022 à 06h59
    Laissez le pédaler, c'est un virus, il vendra sa mère pour exister. C'est un minable, éviter de publier sa photo, c'est une mauvaise personne, éducation et faciès.
  • MRE
    Le 24 Jun. 2022 à 18h55
    Il faudrait rappeler à cet "érudit algéro turc" qu’offrir le lait et les dates est une tradition ancestrale royale marocaine, que la tenu des "gardiens de la mouradia" est une copie ce celle de la garde noire des rois du Maroc. Par ailleurs, quand Saint-Exupéry a écrit Terre des hommes, il s'agit bien du Maroc et non du récent état surnommé l’Algérie. Enfin, comme l'erreur est humaine, ce personnage très influent et agité devrait conseiller à ses supérieurs de réinitialiser le protocole en se référant à la Turquie car présente dans l'Algérie du nord pendant 350 ans.
  • Hicham
    Le 24 Jun. 2022 à 18h20
    De toute façon, personne ne suivra ces jeux. Je propose aux athlètes marocains de rentrer chez eux. Aucun honneur de compétitions au Tabouristan!
    rentrer chez-vous rien à foutre des jeux militaires.
  • Pragmacom
    Le 24 Jun. 2022 à 18h02
    il ne fallait envoyer ni sportifs ni journalistes marocains au pays de Mickeys. C''est trop leur faire l'honneur de notre présence, au moment où plusieurs pays boycottént simplement leur tournoi farfelu, et alors qu'ils ne cessent de nous porter des coups bas sur tous les plans.
    Je ne comprends pas vraiment le masochisme marocain à l'égard de l'Algérie. Le soi-disant bon accueil réservé par des Algériens à nos sportifs à Oran est l'oeuvre de marocains ou de descendants de marocains établis dans l'ouest algérien principalment à mon avis.
  • hassane
    Le 24 Jun. 2022 à 16h59
    اذا كان النشيد الوطني عند الكراغلة يقسمون به من غير الله فماذا تنتظر من هذا الجهل
Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération


Chargement...

Chargement...

Retrouvez-nous