Filinfo

Basket-ball

BAL 2024. Le FUS vainqueur du tenant du titre: «Je savais qu’on pouvait les battre», les convictions payantes du coach

Dans un match très compliqué, serré et musclé, le FUS de Rabat, qui fait ses débuts au BAL, a créé la surprise en venant à bout du tenant du titre Al Ahly SC d’Egypte sur le score de 89-78. L’équipe marocaine fera face aux Cape Town Tigers d’Afrique du Sud, ce dimanche 26 mai.

C'est devant des milliers de spectateurs, dont le président rwandais Paul Kagame, grand amateur du basketball, que le FUS de Rabat a fait étalage de ses qualités de conquérant en battant les champions en titre Al Ahly SC sur le score de 89-78 pour son premier match de play-offs de la Basketball Africa League (BAL). Les vainqueurs de la Conférence Kalahari 2024 sont ainsi devenus la deuxième équipe cette saison - après les City Oilers - à battre les champions de la BAL 2023. Même si pour le coach Saïd El Bouzidi, rien n’est encore gagné, il trouve que son équipe a mérité cette victoire.

«Je trouve qu’on a mérité de gagner ce match. On a joué contre une très forte équipe d’Al Ahly qui a beaucoup de compartiments de jeu qui sont forts. Mais on a défendu comme il le fallait. J’avais dit à mes joueurs que si on défendait bien et qu’on encaisse moins de 80 points, on pouvait les battre. Ce n’est pas une équipe imbattable même s’ils jouent du basket de haut niveau.»

Et c’est vrai qu’Al Ahly a donné du fil à retordre à l’équipe de Saïd El Bouzidi, le coach marocain. A un certain moment, les supporteurs du FUS de Rabat avaient perdu espoir, leur équipe était menée pendant un long moment. L’écart de points se creusait et la pression aidant, les joueurs rateraient des paniers et faisaient des passes inefficaces.

Après la mi-temps, l’entraîneur Saïd El Bouzidi a dû trouver des solutions pour répondre à la vague de buts de Gardner d’Al Ahly et, plus important encore, pour limiter les prouesses à trois points des basketteurs de l’équipe égyptienne.

L’agressivité des joueurs du FUS a contraint Al Ahly SC à un terrible 24-17 derrière l’arc de cercle en deuxième mi-temps. Mais c’est la série de 10-0 du FUS Rabat au début du quatrième quart temps qui a changé la dynamique du match.

A ce moment, Ayoub Nouhi, l’attaquant du FUS Rabat, qui a contribué à hauteur de 7 points, a exhorté ses coéquipiers à garder les pieds sur terre. Il a été à la base du grand retour de son équipe dont le rachat les a conduit à la victoire.

«Il faut vraiment féliciter Yacine Baeri qui n’a pas joué tout la première mi-temps mais quand il est venu dans le quatrième quart temps il a mis trois gros shoots, je pense que c’est lui qui nous a ramené dans le match et qui a été le facteur le plus important pour cette victoire».

Le joueur défensif de la BAL 2023, Aliou Diarra, a enregistré son troisième double-double de la saison, terminant avec des records de 21 points et 10 rebonds pour aider les champions marocains à se préparer à rencontrer les Cape Town Tigers en quarts de finale. Lors de la même journée, ces derniers ont perdu contre Al Ahly de Libye 87-76.

Par notre correspondant à Kigali Fraterne Ndacyayisenga
A
A

Tags /


à lire aussi /

Basket-ball FRMBB
Basket-ball Basket-Ball
Basket-ball Basket Africa League

Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération


Chargement...

Chargement...

Info

Retrouvez-nous