Filinfo

Botola

Botola et théorie du complot 

© Copyright : DR
18 buts en 5 matches de Botola! Ce n’est pas un miracle, c’est une hérésie nourrie aux effets spéciaux made in Hollywood! 
A
A

D’abord, je vous demande chers lecteurs de faire preuve d'indulgence. Dans un monde parfait, cela ressemblerait à une pancarte portant l'inscription suivante: “Prière de ne prêter aucune attention aux divagations de l'auteur. Nous vous remercions pour votre compréhension. La Direction”. Et vous allez comprendre pourquoi. 

Depuis la reprise de la Botola, après plus de quatre mois d’arrêt en raison de la pandémie Covid-19, Le360 Sport n'a pas cessé de critiquer le championnat de football marocain, de railler son niveau et de pointer la faiblesse des équipes qui s'y affrontent. 

Pour contre-attaquer, les clubs, les joueurs, les entraîneurs et même les dirigeants se sont ligués contre notre rédaction. Certains pourraient qualifier cette révélation de théorie de la conspiration, mais voilà, nous avons l’intime conviction d’être le Wikileaks du football marocain, vous savez, le site Internet qui révèle plein de choses qu’il ne faut pas révéler et qui s’est fait piéger parce que devenu trop gênant. 

Comment? En décidant, comme un seul homme, de livrer une bonne prestation lors de ces deux derniers jours. Sinon, comment expliquer que, comme par hasard, juste après qu’on ait critiqué la qualité de leur jeu, ces équipes se sont soudainement mises à en produire? Vous vous rendez compte: 18 buts en 5 matches de Botola! Ce n’est pas un miracle, c’est une hérésie nourrie aux effets spéciaux made in Hollywood! 

Mais ici on n’est pas dupe et on connaît les meneurs. Le Raja par exemple, qui a planté 3 buts en un match, et des jolis en plus. Ou encore le HUSA, encensé à maintes reprises par notre rédaction, mais qui se laisse battre par le RCOZ. Et que dire du FUS de Rabat et de l’Olympique Safi, qui finissent leur partie avec 7 pions! Les filets en ont eu des crampes... 

Mais il faut l’avouer: pour la première fois depuis longtemps, en regardant un match de la Botola, on a eu l'impression d'être devant un vrai championnat de football! Pour s'en rendre compte, il suffit d’imaginer que le résumé du match en question passe sur beIN Sport. S'il y arrive, c'est que le match était bon. D'habitude, ça ne marche pas avec les matches de notre championnat: le réalisateur n'a rien à montrer et le commentateur que dalle à commenter. Mais avec FUS-OCS, ça a vraiment marché! Le scénario sur la pelouse était bien ficelé: du jeu, des buts, une expulsion, des rebondissements et un pion assassin de la moitié du terrain. L'occasion de placer, une fois n'est pas coutume, des expressions toutes faites comme “Quel but fantastique”, “Manita” et autres “les joueurs marchent sur l’eau”. Et ça, ça réchauffe le coeur.

Fermons la parenthèse et revenons à nos moutons. Autre exemple du complot botoliste, les aveux de Said Chiba qui lui ont couté sa place sur le banc de la Renaissance de Zemamra. Après la défaite du RCAZ contre le Wydad, l’ancien Lion de l’Atlas a crié haut et fort que les Casablancais ont  gagné “pour des raisons extra-sportives”. Besoin d’autres preuves? 

PS: les phrases ci-dessus ne sont que fiction… ou presque!

Par Adil Azeroual
A
A

Tags /


à lire aussi /


2 commentaires /

  • Wydadi
    Le 23 Sep. 2020 à 12h02
    La caravane passe et les chiens aboient. A bon entendeur !!! Dima Wydad.
  • Ahmed
    Le 22 Sep. 2020 à 19h12
    Certainement l’hauteur est Rajaoui
    Chiba est responsable de la defaite de son club
    Chercher des excuses en incriminent toute son equipe joueurs et dirigents
    Sauf lui est saint
    Peut etre pour ceux qui n’ont pas vue le match iront a croire chiba

    Mais les joueurs qui combataient farouchement pour ne pas perdre
    Que dire a l’auteur de cet article
    Vous ne faite que repeter les dires des rajaouis
    Le wac est plus grand que vous tous
Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous