Filinfo

Foot

Equipe de France: Didier Deschamps de plus en plus contesté

Didier Deschamps, sélectionneur de l'équipe de France. © Copyright : DR
Kiosque360. Depuis l’élimination des Bleus en huitième de finale de l’Euro 2020, Didier Deschamps est la principale cible des critiques. Le sélectionneur de l’équipe de France est notamment accusé d’avoir commis de graves erreurs de management.
A
A

Didier Deschamps a-t-il sabordé l’équipe de France? C’est tout bonnement l’accusation que lui portent plusieurs observateurs, dont des entraîneurs et agents de joueurs, depuis la piteuse élimination des Bleus en huitième de finale de l’Euro face à la Suisse, rapporte le site football.fr dans un article publié ce vendredi 16 juillet.

Il y a quelques jours, José Mourinhon avait tout bonnement dézingué l’entraîneur de l’équipe de France. "En étant arrogante, la France a manqué l’opportunité de remporter un nouvel Euro, d’être à la fois champion du monde et d’Europe. Il y a un potentiel incroyable dans cette équipe. Aucune comparaison possible en termes de talents avec les autres équipes. C’est une meilleure équipe que l’Angleterre, une meilleure équipe que l’Italie, mais le football les a punis. Et c’était mérité", avait déclaré le Mou.

Maintenant, ce sont les agents de joueurs, dont des internationaux français présents à l’Euro, qui ne cachent pas leur amertume. Ces derniers pointent du doigt le manque de turnover de l’effectif tricolore ainsi que certaines titularisations incompréhensibles de joueurs.

"C’est une erreur de management d’avoir fait jouer deux fois ton onze titulaire en prépa. Là, même si tu battais la Suisse, derrière, tu étais mort physiquement. Avec l’évolution des cinq changements, le turnover doit être plus important. Il aurait dû impliquer plus de monde, pour que ton onze soit frais pour les quarts de finale. Il faut donc apprendre à faire souffler les gars", a lâché un agent d’un joueur des Bleus à So Foot.

Un autre agent de joueurs critique quant à lui la titularisation de Clément Lenglet face à la Suisse. "Il ne le fait pas jouer lors de la préparation, l’aligne alors qu’il vient de vivre une mauvaise saison, et le sort à la mi-temps. C’est un assassinat", a-t-il déploré.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération


Chargement...

Chargement...

Retrouvez-nous