Filinfo

Foot

Équipe nationale de futsal: les raisons d'un succès

Le onze des Lions de l'Atlas (Futsal), le jeudi 27 mai. © Copyright : DR
En accédant aux quarts de finale de la Coupe du monde de futsal qui se déroule actuellement en Lituanie, l'équipe nationale marocaine est entrée par la grande porte dans le club des huit grandes nations de la compétition, qui se poursuivra par des confrontations intenses pour déterminer le gagnant du sacre mondial.
A
A

La qualification à cette phase de la compétition par les hommes du cadre technique national, Hicham Dguig n’est pas le fruit du hasard, mais traduit les efforts considérables consentis par les composantes de l'équipe nationale, notamment les joueurs et l’encadrement technique, ainsi que la Fédération royale marocaine de football (FRMF) qui a fourni un soutien matériel, technique et logistique pour atteindre les objectifs définis après le sacre des Lions de l’Atlas au niveaux africain et arabe.

Les observateurs du parcours de la sélection nationale depuis son sacre à la Coupe d’Afrique des nations en Afrique du Sud en 2016 sont unanimes à dire qu’un ensemble de facteurs ont contribué à la formation d’une équipe forte et compétitive qui a dominé la discipline au niveau continental et régional et a réussi à dépasser les plus fortes formations sur la scène internationale, notamment la stabilité technique avec la présence du sélectionneur Hicham Dguig, l’harmonie du groupe et le soutien continu de la FRMF.

À lire aussi: Vidéos. Mondial de futsal: la joie des Lions de l'Atlas après leur qualification historique

La stabilité technique se reflète par la confiance accordée au sélectionneur national par l’instance fédérale pour mener les Lions de l’Atlas qui ont participé à cette compétition mondiale à trois reprises, une participation qui leur a permis d’acquérir une riche expérience et de mettre en place une feuille de route pour signer une brillante participation au Mondial de Lituanie.

Selon ces observateurs, la performance de l'équipe nationale de futsal a connu un grand développement au niveau physique, technique et tactique, permettant aux éléments nationaux d’acquérir une identité et un caractère propres marqués par des techniques individuelles qui ont été utilisées sous une forme collective avec un jeu réaliste et intense.

Contrairement à ses dernières participations où elle a été défaite à trois reprises, la sélection nationale a signé deux victoires lors de cette édition de la Coupe du monde aux dépens des Îles Salomon et du Venezuela et deux matchs nuls face à la Thaïlande et le Portugal, champion d’Europe.

À lire aussi: Vidéo. Mondial de futsal: les Lions connaissent leur adversaire en quarts

L’harmonie et la complémentarité du groupe sous la houlette de Hicham Dguig, est un facteur important pour atteindre un niveau international, car les joueurs, qu'ils exercent localement ou à l'étranger, ont fait preuve d'un haut niveau technique et d'un grand sens de responsabilité pour honorer le football marocain de la meilleure des manières.

Les éléments nationaux se sont bien adaptés au dessin tactique développé par Hicham Dguig, qui nécessite une bonne condition physique car il repose sur un ensemble de mécanismes de jeu, qui se répartissent entre une bonne répartition sur le terrain, des échanges de passes rapides, une pression constante sur le porteur du ballon, la supériorité numérique et la concentration pour arriver à l'efficience et l'efficacité à la fois défensivement et offensivement.

L'excellence marocaine dans le domaine du futsal a permis aux éléments nationaux de remporter la plupart des récompenses lors de la Coupe arabe en Egypte, notamment Mohamed Achraf Saoud du Chabab Mohammedia qui a été récompensé par le titre de meilleur buteur de la Coupe arabe avec 7 buts, Youssef Jouad meilleur joueur de la finale, Anas El Ayyane meilleur joueur de la 5 ème édition et Réda Al Khayari sacré meilleur gardien de but de cette Coupe arabe.

A l’instar des autres sélections nationales de football, celle du futsal a bénéficié d’un soutien continu de la part de la FRMF qui a approuvé sans réserve le programme de préparation mis en place par le sélectionneur Hicham Dguig pour entamer la phase finale de la Coupe du monde dans de meilleurs conditions.

À lire aussi: Vidéo. Mondial de futsal: des entraineurs et artistes acquis à la cause des Lions de l’Atlas

A cet égard, l’équipe nationale a effectué plusieurs stages de préparation au Maroc et à l’étranger marqués par des matchs amicaux avec des favoris pour remporter le titre mondial et qui ont été bénéfiques sur la performance générale du groupe lors du Mondial en Lituanie.

En atteignant le stade des quarts de finale, les protégés de Hicham Dguig ont relevé le niveau des aspirations et des ambitions exprimées par les supporters marocains avides de titres, croyant en leur chance face au Brésil, détenteur d’un nombre record de titres mondiaux lors des éditions de 1989, 1992, 1996, 2008 et 2012, pour inscrire le Royaume du Maroc dans le palmarès historique du futsal, une discipline qui rayonne de plus en plus à l’échelle mondiale.

Par Le360 (avec MAP)
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération


Chargement...

Chargement...

Retrouvez-nous