Filinfo

Foot

Espagne. Une joueuse refuse de rendre hommage à Maradona

Paula Dapena sort de l'anonymat en tournant le dos à l'hommage fait à feu Maradona. © Copyright : DR
Kiosque360. Une joueuse espagnole a tourné le dos lors d'un hommage à Diego Maradona. Un geste qu’elle justifie par le comportement de l’Argentin vis-à-vis des femmes et son manque d’exemplarité en tant que sportif.
A
A

Paula Dapena, joueuse de Viajes Interrías (D3) est sortie de l’anonymat le dimanche dernier, en tournant le dos au moment du recueillement rendu à Diego Maradona, informe le site RMC sport ce mardi 1er décembre.

"Je réaffirme ce que j'ai fait. Je le referai mille fois plus. J'ai le soutien de toutes mes partenaires”, a-t-elle déclaré dans une interview à l'émission Partizado de Cope. En effet, la footballeuse a toujours alimenté une hostilité envers Maradona en raison de ses frasques avec les femmes et son addiction à la drogue.

“On a vu des images de Maradona avec des jeunes femmes dénudées, alors qu'il était marié. Je ne parle même pas de la drogue. Il se faisait du mal à lui, mais pas seulement. Il n'est pas le premier ni le dernier à tomber dans la drogue, mais il y a eu d'autres actes. Mes parents sont fiers de moi", poursuit-elle.

Le geste et les déclarations de Paula Dapena contrastent avec l’émotion générée par la disparition du génie argentin, ce qui lui a attiré des ennuis. En effet, son geste a traversé les frontières et suscité la polémique. "J'ai reçu des menaces de tous les réseaux sociaux", a-t-elle confirmé. Mais rien ne la fera changer d'avis.

La joueuse s’est également plainte du manque d’engagement et de compassion avec les femmes victimes des violences sexistes pour lesquelles aucun hommage n'a été rendu. ”Je ne suis pas disposée à le faire pour un agresseur, pédophile et violeur", avait-elle regretté.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous