Filinfo

Foot

La CAF transfère la Champions league africaine en Asie

Les membres du comité exécutif de la CAF. © Copyright : DR
Kiosque360. Prévus initialement au Cameroun, puis en aller-retour dans les pays concernés, les matchs restants de la Ligue des champions africaine devront finalement avoir lieu à Doha ou Dubaï. C’est ce qu’aurait décidé le Comité exécutif de la Confédération africaine de football (CAF).
A
A

Après le désistement du Cameroun qui a refusé d’accueillir les demi-finales et la finale de la Ligue des champions africaine de la saison 2019-2020, la Confédération africaine de football, qui avait pourtant cru trouver une solution dans les marchs aller et retour à Casablanca et au Caire, se retrouve à nouveau dans l’embarras.

Le Comité exécutif de la CAF se réunira lundi pour décider du pays qui accueillera le reste de la C1 africaine. Il semble cependant que l’instance dirigée par Ahmad Ahmad ait jeté son dévolu sur un pays du Golfe, nous apprend le quotidien Al Massae du weekend des 5 et 6 septembre.

Une source bien informée affirme à nos confrères arabophones que la décision de transférer la C1 africaine en Asie aurait été décidée après d’énormes pressions exercées sur l’instance footballistique africaine. Des pressions motivées par le fait que le coronavirus continue de se propager aussi bien en Egypte qu’au Maroc, deux pays dont chacun présente deux clubs pour le sacre africain.

Rappelons que les affiches des demi-finales de la Champions league africaine opposent d’une part le Raja de Casablanca au Zamalek du Caire, et d’autre part le Wydad de Casablanca à Al Ahly su Caire. A noter que la CAF avait fixé les dates de la demi-finale aller pour le 25 et 26 septembre tandis que la demi-finale retour devait avoir lieu le 3 ou le 4 octobre. Des dates qui sont désormais devenues caduques à cause de la décision de la CAF de faire jouer le reste de la compétition dans le Golfe.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /


2 commentaires /

  • haddouche Hamid
    Le 05 Sep. 2020 à 02h09
    Si quelqu'un de la FRMF me lit. Je vous en conjure, il faut refuser de jouer à Doha ou à Dubaï, tout a été calculé par les égyptiens qui ont diaspora énorme dans les émirats du proche orient. Les stades seront remplis de supporters égyptiens sachant qu'a ce moment là, les supporters marocains ne seront probablement pas autoriser à quitter le Maroc pour voyager et soutenir leurs équipes. Tout a été calculé par les égyptiens. Administrateurs et Modérateurs du journal le 360 sport, je vous en conjure, il faut prévenir Fouzi Lekjaa et Said Naciri de ne pas tomber dans le piège d'Ahmad Ahmad, en plus l'article stipule que la CAF a reçu des pressions. Ce sont les égyptiens qui tirent les ficelles de cette mascarade et nos deux représentants vont se faire avoir. Parce que selon les articles que j'ai lu, le football égyptien veut à tout prix une finale 100% égyptiennes et géographiquement le Khalij est proche de l’Égypte et ils disposent la bas de milliers de supportes d'Al Ahly et du Zamalek. Nous devons faire front pour empêcher la délocalisation à Doha et à Dubaï de la ligue des champions Africaine, quitte même à entrer en conflit avec la CAF pour protéger les intérêts du football marocain. Ce Ahmad Ahmad est la marionnette des égyptiens, il se sert de nous depuis le début. Il faut empêcher par tous les moyens dont nous disposons que ces deux demi finales se jouent aux émirats. Le football marocain sera doublement perdant et en acceptant de joue en Asie qui avantagerait les deux équipes égyptiennes, c'est insulté l’Afrique et surtout les deux représentants du football marocain. Je vous le répète, il faut refuser que les deux demi finales soient délocaliser à Doha et à Dubaï. Vive le football marocain.
  • haddouche Hamid
    Le 05 Sep. 2020 à 02h09
    Si quelqu'un de la FRMF me lit. Je vous en conjure, il faut refuser de jouer en à Doha ou à Dubaï, tout a été calculé par les égyptiens qui ont diaspora énorme dans les émirats du proche orient. Les stades seront remplis de supporters égyptiens sachant qu'a ce moment là, les supporters marocains ne seront probablement pas autoriser à quitter le Maroc pour voyager et soutenir leurs équipes. Tout a été calculé par les égyptiens. Administrateurs et Modérateurs du journal le 360 sport, je vous en conjure, il faut prévenir Fouzi Lekjaa et Said Naciri de ne pas tomber dans le piège d'Ahmad Ahmad, en plus l'article stipule que la CAF a reçu des pressions. Ce sont les égyptiens qui tirent les ficelles de cette mascarade et nos deux représentants vont se faire avoir. Parce que selon les articles que j'ai lu, le football égyptien veut à tout prix une finale 100% égyptiennes et géographiquement le Khalij est proche de l’Égypte et ils disposent la bas de milliers de supportes d'Al Ahly et du Zamalek. Nous devons faire front pour empêcher la délocalisation à Doha et à Dubaï de la ligue des champions Africaine, quitte même à entrer en conflit avec la CAF pour protéger les intérêts du football marocain. Ce Ahmad Ahmad est la marionnette des égyptiens, il se sert de nous depuis le début. Il faut empêcher par tous les moyens dont nous disposons que ces deux demi finales se jouent aux émirats. Le football marocain sera doublement perdant et en acceptant de joue en Asie qui avantagerait les deux équipes égyptiennes, c'est insulté l’Afrique et surtout les deux représentants du football marocain. Je vous le répète, il faut refuser que les deux demi finales soient délocaliser à Doha et à Dubaï. Vive le football marocain.
Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous