Filinfo

Foot

Le régime algérien ne veut pas d’un match amical France-Algérie

Zidane à l'œuvre contre l'Algérie, battue en 2001 à Paris par les Bleus (4-1). © Copyright : DR
Kiosque360. Alors qu’aussi bien la Fédération française de football (FFF) que la Fédération algérienne de football (FAF) semblaient d’accord pour programmer un match amical entre les deux nations, il semble que le gouvernement algérien ne l’entend pas de cette oreille.
A
A

Cela fait plusieurs mois que la presse se fait l’écho d’un probable match amical entre l’équipe de France et la sélection algérienne. Les présidents des Fédérations française et algérienne de football avaient de plus montré leur enthousiasme à l’idée d'organiser cette rencontre de prestige. Pourtant, le choc entre le champion du monde et le champion d’Afrique en titre n’aura pas lieu, rapporte le journal Le Figaro dans un article publié par son site sport le vendredi 25 septembre.

C’est le patron du football français, Noël Le Graët, qui évoque la difficulté d’organiser cette rencontre dans une interview accordée à la radio française Europe 1. «Ça fait 8 ou 9 ans que je suis à la fédération et j’ai toujours souhaité aller à Alger. On n’a jamais réussi à trouver un accord», a regretté le président de la Fédération française de football, qui laissera par la suite entendre que ça coincerait au niveau du gouvernement algérien.

«Le président de la Fédération algérienne le souhaitait, mais je ne suis pas certain que l’État algérien le souhaitait vraiment. C’est un rêve pour moi d’aller jouer en Algérie. Je ne sais pas si sur la durée de mon mandat j’aurais le temps. Mais c’est une proposition que j’ai faite à plusieurs reprises aux dirigeants algériens», a-t-il ajouté.

Rappelons que la France et l’Algérie ne se sont rencontrées qu’à une seule reprise. C’était en 2001 lors d’un match organisé au Stade de France et où la Marseillaise avait été copieusement sifflée par les supporters algériens qui ont fini par envahir la pelouse. Le match avait été arrêté à la 76e minute alors que les Bleus, menés par un Zinedine Zidane des grands jours, dominaient à outrance les Fennecs (4-1).

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /


1 commentaires /

  • adil
    Le 26 Sep. 2020 à 11h39
    l'état algérien s'occupe de tout, des lacets de bottes aux suppositoires réfrigérants, bref il a ses raisons de refus mais nombreux sont ceux qui savent cette raison
Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous