Filinfo

Foot

Le tacle appuyé de Younès Belhanda sur Vahid Halilhodzic

© Copyright : DR
C'est une déclaration enflammée que Younès Belhanda, milieu de terrain des Lions de l'Atlas, a accordée à So Foot, ce mardi à quelques jours de la CAN 2021, critiquant le sélectionneur national Vahid Halilhodzic et ses choix.
A
A

Younès Belhanda ne jouera pas en équipe nationale tant que Vahid Halilhodzic est en poste. Le joueur l’a affirmé dans un long entretien accordé à So Foot, ce mardi 21 décembre.

«Même s’il me rappelle, je n’irai pas. Tant qu’il sera sélectionneur, c’est mort. Il y a eu une cassure, il ne m’a pas respecté alors que sportivement, mes performances en club étaient bonnes», explique le joueur âgé de 31 ans.

«De plus, j’ai fait douze ans en sélection nationale, je suis là depuis le début. Je ne suis pas un mec recyclé qui, par exemple, choisit d’abord l’Espagne, puis le Maroc. J’aurais pu choisir la France et je ne l’ai pas fait par amour pour ce pays», poursuit Belhanda.

«Je suis quelqu’un de vrai, j’ai fait les pires déplacements. Lorsqu’il fallait se rendre en Centrafrique ou en Gambie, j’étais là», ajoute le milieu de terrain aux 50 sélections (5 buts). Le joueur d’Adana Demirspor évoque ensuite les raisons derrière sa rancœur envers le technicien franco-bosniaque.

Il raconte une longue anecdote, donnant sa version des faits: «quand il m’a convoqué à ses débuts, j’avais une douleur au dos et j’ai fait une IRM qui a confirmé ma blessure. On en a discuté dès son arrivée, il m’a demandé de bien me soigner, et ça s’est bien passé. Par la suite, j’apprends qu’un kiné qui était avec la sélection marocaine depuis vingt ans a été relégué avec les équipes de jeunes parce que, soi-disant, il serait trop proche des joueurs et qu’il faudrait y faire attention».

«Mon problème, c’est que je veux toujours faire le justicier pour les autres, alors que personne ne le fait pour moi. Je suis donc parti voir Vahid pour lui dire que ce n’était pas correct de dégager le kiné de cette manière, ça fait 20 ans qu’il est en équipe nationale. Je n’ai rien fait de mal, je suis légitime pour parler, surtout que je l’ai fait avec respect. Il m’a dit que sa décision était prise et qu’il allait le remplacer. Pour moi, c’est cette prise de position qui m’a coûté ma place», conclut le joueur.

Par Le360sport
A
A

Tags /


à lire aussi /


3 commentaires /

  • tangerino
    Le 22 Dec. 2021 à 07h01
    Perso, je me siturais quelque part entre vos contributions. C'est vrai Belhanda merci pour tous, mais tu n'est plus d'actualité et n'a jamais été incoutournable de part tes performances.
    Quand à Vahid, avec son intransigeance un peu infantile, il nous prive d'avoir un des meilleur coté droit du monde, à savoir : Mazraoui en latterale, Hakimi en milieu droit et Ziyech en aillier. Il faut etre suicidaire ou incompétent pour se passer d'un tel coté droit. Même dans son 3-5-2 il y a une énorme erreur de casting, pour moi Saiss doit monter au milieu en second récupérateur avec Amrabat et en défense Benoun et Agured doivent être le présent et l'avenir de la nationale.
  • Ziad42
    Le 21 Dec. 2021 à 12h56
    Bravo Younes, tu es un vrai lion de l'Atals qui mouille le maillot. Vahid est un bon entraineur pour des équipes de championnat avec un égo énorme. Se passer de Mézraoui, Ziyech, El Arabi, sans parler de Belhanda, il faut avoir un grain dans le cerveau.
  • kiri
    Le 21 Dec. 2021 à 11h26
    younes,
    soyons serieux ... tu as 30 piges voir plus, joue ds un club de seconde zone en turquie .. c'est bon l'ami, faut tourner la page ....
    En EN certes tu as tjrs été là, mais donne moi un match reference ????
    Faut laisser la place aux jeunes .. Et surtout merci pour service rendu à la NATION.
    Bonne chance Younes
Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération


Chargement...

Chargement...

Retrouvez-nous