Filinfo

Foot

Les Algériens ravis par le Stade de Marrakech, mais incités à dire le contraire

Grand stade de Marrakech. © Copyright : DR
Kiosque360. Malgré les "instructions" malveillantes qu'elle a apportées dans ses valises, la délégation algérienne n’a rien trouvé à redire sur le grand stade de Marrakech. La Sonarges, société gestionnaire du stade, leur a déroulé une pelouse impeccable, qui n'a rien à voir avec les champs de patates algériens.
A
A

Les responsables de la SONARGES n’ont laissé aucun détail au hasard pendant la visite de l’équipe nationale d’Algérie cette semaine à Marrakech. Pour le quotidien Assabah du 9 septembre, les dirigeants du grand Stade de Marrakech n’ont laissé à la délégation algérienne aucun moyen pour émettre la moindre critique ou se plaindre avant la tenue du match qui a opposé leur sélection à celle du Burkina Faso mardi soir pour le compte de la deuxième journée des éliminatoires pour la Coupe du monde. 

Le quotidien explique que les Algériens présents à Marrakech ont fait des réclamations et des requêtes qui ne rentrent pas dans les prérogatives des responsables du Stade de Marrakech, avec l’objectif de les embarrasser et trouver le moyen de protester. Sauf que les Marocains ont fait ce qu’il fallait et ont répondu à toutes les demandes. 

La délégation algérienne a, à un moment, demandé de tondre le gazon mais les responsables de la SONARGES leur ont rappelé que c’est la sélection du Burkina qui accueille et c’est bien à son staff technique de choisir la taille du gazon. Ces derniers ont accepté et c’est ce qui a permis aux joueurs algériens de faire circuler le ballon plus rapidement et notamment en première période, commente Assabah. La rencontre s’est soldée par un nul 1-1 qui n’a pas plu aux Algériens. 

La délégation algérienne avait reçu l’ordre des généraux pour ne jamais encenser les infrastructures sportives et touristiques marocaines ainsi que la qualité de l’organisation. D'ailleurs, même les médias algériens ont tenté d’atténuer la qualité de l’organisation qui a été accomplie. Une façon de faire oublier les récentes critiques de l'entraîneur algérien, Djamel Belmadi, qui a dénoncé, la semaine derrnière, la piètre qualité des stades et pelouses algériens.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Grand stade de Marrakech
Foot éliminatoires mondial 2022

2 commentaires /

  • Salim
    Le 09 Sep. 2021 à 04h10
    Pour être exigent, il faut d'abord être habitué à avoir mieux dans son propre pays.
    On ne critique pas à tout bout de champs chez les autres quand on sait qu'on est imbattable dans la médiocrité ! En dehors de leurs champs de patates qui leur servent aussi de barbecue party, nous avons aussi vu le machin chouette, qui ressemble à une roulotte des années 60 dans lequel ils transportent leur équipe nationale... impressionnant ! Le jour où ils devront recevoir l' équipe marocaine, va falloir qu'ils fassent beaucoup beaucoup d'efforts hein ? Tout doit être parfait : Stades, moyens de transports, hébergement etc.. Tout doit être nickel !
  • mounir
    Le 08 Sep. 2021 à 23h43
    ils ont toujours etés de mauvaise foi
Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération


Chargement...

Chargement...

Retrouvez-nous