Filinfo

Foot

Luis Suarez très proche de la Juventus ou du PSG

© Copyright : DR
Kiosque360. Alors qu’il était donné restant au Barça, Luis Suarez s’est envolé vers l’Italie pour passer son test de langue. Un premier pas pour obtenir son passeport italien et rejoindre la Juventus?
A
A

Poussé vers la sortie par le FC Barcelone et annoncé à la Juventus de Turin, l’attaquant uruguayen, Luis Suarez, ne pouvait pas joindre les Bianconeri s’il n’obtient pas la nationalité italienne. On pensait son transfert avorté, mais ce jeudi matin, bien qu’il était à l’entraînement du Barça, Luis Suarez a pris un jet privé à 13h35 pour se rendre en Italie, rapporte le portail Footmercato ce 17 septembre.

L’objectif étant de passer un examen dans la ville de Pérouse pour tester ses connaissances en langue italienne en vue de l’obtention de la nationalité italienne, une condition sine qua non pour jouer en Italie en raison de la limitation des joueurs extracommunautaires.

En cas de succès, Suarez devra ensuite s'occuper d'autres formalités administratives avant de devenir italo-uruguayen et pouvoir ainsi signer en faveur de la Vieille Dame. Les deux clubs doivent se mettre d'accord sur le prix du joueur à qui il reste encore une année de contrat. Dans l'hypothèse contraire, Suarez pourra rester au Barça.

Mercredi, à l’issue du match amical entre les Blaugranas et Girona (3-1), l’entraîneur Ronald Koeman a été interrogé sur l’éventualité de voir l’attaquant uruguayen finalement rester en Catalogne. «Si Suárez finit par rester, il fera partie de l'équipe. J'ai parlé avec lui ce matin, nous ne savons pas encore s'il part ou reste».

D’autres scénarios seraient également envisageables. En effet, le Pistolero a également un pied au PSG ou un autre à l’Atlético de Madrid.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Ligue des champions
Foot Luis Suarez

Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous