Filinfo

Foot

Mondial 2022: 7 équipes africaines joueront leurs prochains matchs au Maroc

Le match Guinée-Soudan, le 6 octobre à Marrakech. © Copyright : DR
Kiosque360. Le Maroc est devenu le “hub” du football africain, mettant à la disposition des sélections du continent plusieurs stades homologués par la CAF et la FIFA. Lors des prochaines journées des éliminatoires du Mondial 2022, 16 matchs se joueront dans les stades marocains.
A
A

Les stades du royaume vont accueillir un total de 16 matchs comptant pour les qualifications au Mondial 2022. Sept sélections africaines, dont la Guinée Bissau, Guinée Conakry, Mali, Burkina Faso, Soudan, Djibouti et le Mozambique ont disputé leurs rencontres au Maroc, rapporte le quotidien Assabah du mardi 12 octobre.

Plusieurs pays dont les stades ne sont pas encore conformes aux normes et exigences de la CAF et la FIFA ont formulé une demande auprès de la Fédération royale marocaine de football pour délocaliser leurs matchs au Maroc, qui a répondu de manière favorable. Et ce contrairement à l’Egypte qui a refusé des demandes similaires, tandis que l’Afrique du Sud s’est contentée d’accepter d’accueillir les seuls matchs de pays proches géographiquement, comme la la Namibie et le Malawi. 

Cet engouement pour le Maroc est le résultat de la signature d’un accord avec 44 fédérations africaines, qui donne à ces dernières le droit de demander la délocalisation d’un match au Maroc.

En contrepartie, le Maroc a mis en place une commission chargée de préparer les séjours de la sélection et des clubs marocains dans les pays signataires, pour bénéficier des meilleures conditions d'accueil.

Ainsi, les éliminatoires du Mondial 2022 se poursuivent dans les stades marocains homologués par la CAF. Au Complexe Moulay Abdellah de Rabat, la Guinée affrontera le Soudan, alors que Djibouti a croisé le fer avec le Burkina Faso lors d’une double confrontation au Grand stade de Marrakech.

A Agadir, le Mali joue le Kenya, et à Tanger, le Cameroun affronte le Mozambique. Enfin, la chaîne française  “Canal +” a consacré un reportage au Maroc qui tire ainsi avantage de ses infrastructures sportives pour devenir le “hub” du football africain.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Lions de l'Atlas
Foot éliminatoires mondial 2022

Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération


Chargement...

Chargement...

Retrouvez-nous