Filinfo

Foot

Quand Zidane refuse de parler de son avenir de l'après-Real Madrid

Zinedine Zidane lors de la conférence de presse après la victoire du Real face à Liverpool (3-0), le 6 avril 2021 © Copyright : DR
Kiosque360. Plutôt que d'être questionné sur l'instant, comme sa victoire de ce mardi contre Liverpool, Zinedine Zidane a été interpellé sur les rumeurs qui le renvoient sur le banc de la Juventus. "Nous verrons", a dit Zidane.
A
A

L'avenir de Zinedine Zidane est encore flou pour certains médias et ce n’est pas lui qui va éclaircir leurs spéculations. Le Français est sous contrat jusqu'en juin 2022 avec le Real Madrid et il a maintenu le mystère concernant la saison prochaine.

Au micro de Sky Italia, le technicien est resté vague, comme l’explique Eurosport dans un article publié après la victoire face à Liverpool mardi soir en quarts de finale aller de Ligue des champions. “J'aime ce que je fais ici. C'est difficile de faire mieux même si j'ai l'équipe pour le faire”, a répondu Zidane à Alessandro Del Piero, consultant pour le média italien. 

Ensuite, Zizou s’est vu poser la question sur un probable retour chez les Bianconeri. “L'Italie est dans mon cœur, j'ai passé cinq ans à Turin et la Juventus est toujours importante pour moi. Mais, maintenant, je suis ici. Nous verrons”, poursuit le champion du monde de 1998. 

D'ailleurs, si Sky Italia lui a posé la question sur l’Italie et sur son retour c’est parce que le nom de Zidane est toujours associé à celui de la Juve, un club dont il a porté les couleurs (1996-2001). Le club italien ne connaît pas ses meilleurs jours avec Andrea Pirlo et les rumeurs placent Zizou sur le banc de la "Vieille Dame". 

“Après 28 journées de championnat, la Juventus Turin est seulement troisième à douze points de l'Inter Milan. A moins d'un retournement de situation, la Juve va perdre le titre de champion d'Italie pour la première fois depuis dix ans”, rappelle Eurosport. 

Aussi, l’élimination des huitièmes de finale de la Ligue des champions face à Porto n’arrange pas les choses et CR7 a exigé de grands renforts pour pouvoir rivaliser avec les grands selon La Gazzetta dello Sport. “Le quintuple Ballon d'Or pourrait aussi voir débouler un nouvel entraîneur sur le banc. Celui qui lui a permis de remporter trois C1 avec le Real Madrid entre 2016 et 2018 ?”, s’interroge le site d’informations. 

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération


Chargement...

Chargement...

Retrouvez-nous