Filinfo

Foot

Raja-Al Ahly: les Egyptiens ont fixé deux dates pour la Super Coupe d'Afrique

Le trophée de la supercoupe d'Afrique. © Copyright : DR
​Kiosque360. Le flou persiste concernant le match Raja-Al Ahly comptant pour la Super Coupe d'Afrique 2021, et les rumeurs se multiplient. Les Égyptiens disent qu’il se jouera le 22 ou 24 décembre, mais le Raja n'a pas encore donné son accord, précise le quotidien Al Massae dont est tirée cette revue de presse.
A
A

À en croire les journaux égyptiens, qui citent Amer Houcine, membre de la Ligue des clubs professionnels, la Super Coupe devrait se jouer le 22 décembre prochain à Doha au Qatar. Le responsable égyptien explique qu’ils ont reçu une correspondance de la part de la CAF, qui a désigné le lieu de la rencontre qui opposera le Raja à Al Ahly du Caire. Le quotidien Al Massae du 7 décembre ajoute que cette décision est motivée par la présence des membres du Comité exécutif de la CAF au Qatar.

Amer Houcine a aussi ajouté qu’il est probable de reporter le match au 24 décembre, rapporte Al Massae. Si la décision est confirmée, le match se jouera dans le même stade que celui où se jouera la finale de la Coupe arabe, bourré de nouvelles technologies et qui a coûté 1 milliard de dollars.
 
Si Al Ahly est à l’origine de cette proposition de jouer au mois de décembre, le Raja refuse, notamment parce que ses joueurs seront encore avec l’équipe nationale qui participe à la Coupe arabe. Le club casablancais espère aussi avoir l’occasion d’inscrire de nouveaux joueurs recrutés récemment. 

Initialement, la Super Coupe était prévue pour le mois de février, mais sa date coïncidait avec l’organisation de la Coupe du monde des clubs, à laquelle participe Al Ahly. La même période connaîtra l’organisation de la CAN et aussi des matchs de groupe de la Champions League africaine. 

Le flou persiste décidément autour de la Super Coupe qui s’accompagne avec celui qui entoure la prochaine CAN, et cela rend la vie difficile aux dirigeants du football égyptiens, comme le regrette Amer Houcine. La CAF garde le silence à propos de ce sujet, ce qui n’arrange en rien les affaires des fédérations africaines.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération


Chargement...

Chargement...

Retrouvez-nous