Filinfo

Foot

Ligue 2: Agouzoul et Auxerre reprennent l'ascenseur vers l'élite

Saad Agouzoul avec l'AJ Auxerre © Copyright : DR
L'AJ Auxerre du Lionceau Saad Agouzoul ont réussi à arracher hier, le 10 mai, un nul face au club d'Amiens SC, au domicile de ce dernier, et ont de ce fait pu assurer officiellement leur montée en Ligue 1.
A
A

L'axial marocain de l'AJ Auxerre, Saad Agouzoul, a réussi avec son club à décrocher leur promotion vers la Ligue 1, grâce à leur match nul face à Amiens SC, dans le domicile de ce dernier, au stade de la Licorne, sur le score de 0-0. De ce fait, Agouzoul va rejoindre le grand nombre de Marocains exerçant dans l'élite du football français, la Ligue 1.

Le natif de Marrakech, et pur produit du Kawkab Athletic Club de Marrakech, a sans doute passé par des étapes difficiles dans sa carrière, jouant souvent dans des championnats de niveau inférieur. Maintenant, avec cette montée en Ligue 1, le Marrakchi est devant une chance exceptionnelle de faire ses preuves dans le top niveau du football français et pourquoi pas européen. 

Pour ce qui concerne son équipe, reléguée la saison dernière à la suite d'un aller-retour express en L1, l'AJ Auxerre a retrouvé l'élite du football français et obtenu le titre de Ligue 2 à la clé avant la dernière journée.

A une journée de la fin du championnat, les hommes de Christophe Pélissier comptent 71 points et ne peuvent plus se faire doubler par Angers qui, grâce à son succès in extrémis (2-1) à Annecy n'est qu'à quatre longueurs, alors que Saint-Etienne (troisième avec 65 pts) a concédé le nul (1-1) face à Rodez.

- "Irréductibles" -

L'AJA a pourtant souffert au Stade de la Licorne. Les Picards ont tout tenté pour retarder le sacre des visiteurs et ont multiplié des occasions devant le but gardé par l'excellent Donovan Léon. Le gardien auxerrois s'est ainsi bien détendu poiur détourner un penalty de Mafouta (71e). Deux autres arrêts exceptionnels, d'abord devant Kaïboué, puis sur une frappe de Chouair (80e, 88e), ont permis de valider pour de bon la remontée.

A la fin du match, les joueurs arborant des maillots floqués du message "Irréductibles Auxerrois" sont restés plusieurs dizaines de minutes à communier avec leurs supporters nombreux à Amiens pour fêter leur retour en Ligue 1.

Cette remontée, le club la doit notamment à la science de son entraîneur Christophe Pélissier, véritable spécialiste de l'exercice.

L'entraîneur de 58 ans, arrivé au club icaunais en octobre 2022 après le limogeage de Jean-Marc Furlan, est l'un des principaux artisans de cette accession, la deuxième en trois ans.

Comme son prédécesseur, Pélissier est passé maître dans l'art des promotions à l'étage supérieur, exploit qu'il a réussi à sept reprises durant sa carrière, dont trois en L1.

Il n'était en revanche pas parvenu en 2023 dans l'opération sauvetage pour laquelle il avait été engagé à maintenir l'AJA: les Bourguignons avaient terminé 17e de L1 lors du dernier exercice, l'unique relégation de son parcours d'entraîneur.

Malgré tout, il avait prolongé d'un an son contrat, jusqu'en 2025 avec une année supplémentaire en option, le Chinois James Zhou, président-propriétaire, mettant en avant l'amélioration des performances de l'équipe depuis la prise de pouvoir du technicien.

En n'hésitant pas à donner sa chance aux jeunes, Christophe Pélissier s'inscrit dans la ligne du club icaunais dont la formation reste l'un des piliers fondamentaux.

Et le retour en Ligue 1, surtout s'il est pérennisé, sera un atout supplémentaire pour attirer les talents de la région Ile-de-France, bassin privilégié en raison de sa proximité avec le chef-lieu de l'Yonne (35.000 habitants).

- Fort engouement -

Au plan populaire, la relégation n'a pas remis en cause le fort engouement autour de l'équipe, né au moment de l'accession en Ligue 1 au printemps 2022, qui s'est renforcé avec la dynamique sportive ayant porté l'AJA aux premières loges en L2.

Les Auxerrois ont ainsi définitivement pris la tête du championnat au soir de la 24e journée.

Les supporters affluent de toutes parts au stade Abbé-Deschamps, de l'Yonne bien sûr, mais aussi de l'Aube, de la Nièvre, du nord de la Côte d'or ou encore du Loiret. La moyenne de spectateurs est cette saison de 15.000 spectateurs environ, dont 9.000 abonnés, dans une enceinte qui peut en accueillir 18.000.

Financièrement, la relégation n'avait pas bouleversé le fonctionnement général de l'AJ Auxerre, qui avait réduit son budget de 32 millions à 22 millions d'euros pour l'exercice 2023-2024.

En Ligue 1, il devrait se situer à nouveau entre 30 et 35 millions d'euros grâce notamment à l'augmentation des droits TV.

Avec ce budget, les ambitions sportives semblent devoir se limiter au maintien.

Par Le360 (avec AFP)
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération


Chargement...

Chargement...

Info

Retrouvez-nous