Filinfo

Foot

Ounahi à Marseille, le bon choix?

© Copyright : Olympique de Marseille.
Oui, Azzedine Ounahi à Marseille, c’est d’abord un sacré pari: pour le joueur comme pour le club. Mais un pari, ça peut réussir, surtout quand les bons ingrédients sont réunis.
A
A

On ne présente plus Azzedine Ounahi. Mais attention: tout le monde le connait sans connaitre son parcours. Ce garçon ne vient pas de nulle part, même s’il a surgi comme une météorite.

Alors rapidement, nous parlons d’un joueur qui a connu le Raja et l’Académie Mohammed VI, dans les catégories de jeunes, avant d’atterrir en France, où il a d’abord joué en National (3ème niveau). A 20 ans, il évoluait encore chez les amateurs.

C’est un garçon qui a connu des galères, qui a essuyé les refus de plusieurs clubs professionnels. Qui a du faire preuve d’une très grande force mentale pour arriver à remonter la pente et à se retrouver là où il est désormais: dans un grand club français et européen, connu pour sa passion et son amour du foot.

Un an avant son formidable Mondial, il découvrait à peine le monde. A Angers, il a signé contre un chèque de 70.000 euros, trois fois rien. Mesurez tout le chemin accompli en si peu de temps!

Alors qu’on l’attendait davantage en Italie (Naples) ou en Angleterre (Leeds), Ounahi va donc filer à Marseille. Angers empoche un chèque de 10 millions d’euros et un pourcentage (30%) sur une éventuelle revente. C’est un prix «doux» pour l’une des principales révélations du dernier Mondial. Mais là n’est pas le plus important.

Il faut quand même rappeler que le garçon, qui est jeune (23 ans en avril prochain), joue dans l’élite du foot français depuis moins de 18 mois. Basculer sans transition dans un autre championnat, un autre pays, une autre langue, représentait clairement un risque. Surtout pour un joueur qui n’a même pas découvert l’Europe (il le fera la saison prochaine à l’OM).

Marseille apparait donc comme un choix moins aventureux, plus réfléchi. Cela reste un pari, pour le joueur comme pour le club. Mais il est clair que les deux se sont choisis. S’il le voulait, Ounahi aurait pu attendre de partir ailleurs. Alors s’il a choisi l’OM, c’est qu’il sait qu’il aura du temps de jeu et de la marge pour progresser.

L’avantage avec Marseille, c’est que cette équipe fait évoluer ses joueurs à plusieurs postes différents. Tactiquement, l’entraineur Tudor pratique un football total avec des garçons polyvalents, beaucoup de courses, de permutations, pressing et récupération haute du ballon.

Et la force de cette équipe et de ce système résident en son milieu de terrain, qui doit tout faire: servir de premier rideau défensif ou de rampe de lancement pour marquer des buts.

Cela tombe bien. Ounahi est un milieu réellement polyvalent, capable de défendre et de presser, mais aussi de se projeter. Il a une bonne frappe, même de l’extérieur de la surface, et peut avoir le geste juste pour la dernière ou l’avant-dernière passe.

Dans un bon jour, et avec une bonne animation autour de lui, l’international marocain peut faire des étincelles. Il est bon dans le «un contre un» et peut avoir ces gestes qui enflamment les stades. On peut dire qu’au Vélodrome, l’une des plus belles ambiances d’Europe, il est au bon endroit.

Si l’OM l’a choisi, c’est justement pour cette petite folie qu’il est capable d’apporter. A Marseille, la grave blessure d’Amine Harit a laissé un vide. Et Payet ne joue pas tous les matches, en plus de ne pas bien défendre. Ounahi vient donc pour une mission précise: apporter de la créativité offensive, sans déséquilibrer l’assise défensive.

Avec son talent pur, et son côté travailleur et «coureur», Ounahi peut réussir à Marseille. C’est tout le mal qu’on lui souhaite, à lui et à son club.

Par Footix marocain
A
A

Tags /


à lire aussi /

Marocains du monde Olympique de Marseille
Marocains du monde Les Lions de l'Atlas

Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération


Chargement...

Chargement...

Info

Retrouvez-nous