Filinfo

Foot

Rennes obtient de haute lutte le nul contre Lille, Ibrahim Salah encore buteur

Ibrahim Salah. © Copyright : DR
Incapables d'inquiéter la défense adverse pendant 60 minutes et menés 2-0, les Rennais ont finalement arraché le nul face à Lille 2-2 samedi au Roazhon Park pour la 5e journée de L1. Ibrahim Salah a marqué.
A
A

Après trois matches nuls face à Lens, Le Havre et Brest, Rennes a confirmé une fébrilité déjà entrevue en défense, avec deux buts encaissés suite à des coups-francs, mais aussi des difficultés dans l'animation offensive, souvent stérile et sans solution dans la profondeur.

Seule la réaction tardive des Rennais, qui sont parvenus à obtenir un nul dans la douleur au terme d'une rencontre très mal engagée, peut donner un peu d'optimisme à Bruno Genesio avant de débuter jeudi sa campagne européenne en Ligue Europa, à domicile face au Maccabi Haifa, puis de se déplacer à Montpellier.

Lille a de son côté donné dans un premier temps l'impression de s'être rassuré sur son assise défensive, vacillante en ce début de saison, comme lors de la claque subie à Lorient (4-1). Elle a fini par craquer malgré la première titularisation de l'expérimenté Samuel Umtiti, d'ailleurs battu sur le premier but rennais.

Un match longtemps fermé

Pas totalement rassuré par sa courte victoire contre Montpellier (1-0) lors de la dernière journée, Lille s'est donc montré prudent, à l'image de son gardien Lucas Chevalier prenant tout son temps pour relancer au pied. Parfois trop, comme lorsqu'il a manqué de se faire surprendre par Désiré Doué (7e), très remuant mais encore trop brouillon, dans un match qui est longtemps resté fermé.

C'est sur coup de pied arrêté que Lille est finalement parvenu à trouver la faille en passant par dessus des défenses agressives. Rémy Cabella, d'un beau ballon piqué, a offert un caviar au jeune défenseur Leny Yoro. Appelé récemment avec les espoirs français à seulement 17 ans, Yoro a marqué son premier but en Ligue 1 d'une volée imparable (34e).

Toujours aussi nerveux, les Rennais n'ont pas tardé à se mettre en danger en deuxième période sur une mauvaise passe d'Omari dans sa surface. Seule une belle parade à une main de Mandanda a empêché Yacizi de trouver la lucarne (60e).

La punition n'a cependant pas tardé pour le Stade rennais, encore dépassé sur un coup de pied arrêté. Malgré un nouveau sauvetage de Mandanda, privant Yoro d'un doublé, Diakité a inscrit le deuxième but de la rencontre après un coup-franc (62e).

Chevalier, sous pression après une passe en retrait hasardeuse, a offert sur son dégagement un ballon qu'Assignon, après avoir battu Umtiti, a réussi à mettre au fond des filets malgré un angle très fermé (74e). Un but opportuniste synonyme d'espoir.

Assignon s'est ensuite montré une nouvelle fois décisif en trouvant dans la surface Ibrahim Salah, auteur d'une bonne entrée. Sa puissante frappe, détournée par Yoro, a permis aux hommes de Genesio d'arracher l'égalisation (90e), et d'éviter leur première défaite de la saison.

Par Le360 (avec AFP)
A
A

Tags /


à lire aussi /

Marocains du monde Ligue des champions

Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération


Chargement...

Chargement...

Info

Retrouvez-nous