Filinfo

Foot

Gregg Berhalter avant USA-Maroc: «ce sera un bon défi»

Gregg Berhalter, sélectionneur des États-Unis. © Copyright : DR
Le sélectionneur américain Gregg Berhalter évoque le prochain match amical, prévu le 1er juin prochain, entre les États-Unis et le Maroc.
A
A

Le coach Gregg Berhalter veille, depuis 2018, aux destinées de la sélection américaine de football qui affronte le 1er juin le Maroc pour un match amical à Cincinnati. Les deux équipes peaufinent leur préparation en prévision de la Coupe du Monde au Qatar, du 21 novembre au 18 décembre.

Pour le sélectionneur américain, la rencontre face aux Lions de l’Atlas est un test important avant le Mondial. «Nous pensons que les matchs contre le Maroc et l'Uruguay sont des opportunités importantes pour notre préparation à la Coupe du monde. Nous voulions jouer contre des équipes qui participaient également à la Coupe du monde, donc nous savions qu'elles seraient compétitives. Le Maroc sera le premier adversaire africain pour ce groupe de joueurs. Nous sommes donc très impatients de relever le défi», a déclaré Gregg Berhalter à la MAP. Avant d’ajouter: «L'équipe marocaine a été exceptionnelle lors des éliminatoires de la Coupe du monde. Ils marquent beaucoup de buts et en encaissent très peu, ce sera donc un bon défi. Les États-Unis n'ont jamais battu le Maroc et nous sommes très conscients de leur qualité».

L'entraîneur de 49 ans connaît bien l'équipe nationale pour avoir notamment disputé le match perdu contre le Onze national en 1999 à Marrakech (2-1).

Le technicien américain a également conseillé aux Lions de l’Atlas de ne pas prendre l’équipe canadienne, adversaire du Maroc en Coupe du Monde à la légère. «Le Canada dispose d'une équipe solide. Ils ont un très bon entraîneur en la personne de John Herdman. Ils sont aussi très clairs dans leur identité. Le Canada a un noyau solide ainsi que des joueurs très talentueux. Ils seront difficiles à battre», conclut Berhalter.

Malgré un groupe B relevé, les coéquipiers du capitaine et attaquant de Chelsea, Christian Pulisic ont toutes les chances de composter leur billet pour le deuxième tour du prochain rendez-vous planétaire. Sur leur route, ils vont devoir se défaire de l’Angleterre, l’Iran et l’équipe qualifiée entre l’Écosse, l’Ukraine et le Pays de Galles.

Par Le360 (avec MAP)
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération


Chargement...

Chargement...

Retrouvez-nous