Filinfo

Foot

Le Maroc à la conquête des frères arabes

© Copyright : DR
Quelles sont les chances pour que le Maroc gagne cette coupe arabe estampillée FIFA?
A
A

Que vaut cette Coupe arabe des nations? Un peu d’histoire pour commencer, parce que beaucoup ne connaissent pas cette compétition ou l’ont déjà oubliée. La 1ère édition a eu lieu en 1963 et la dernière en date, la 9ème, en 2012: autant dire une éternité. C’est d’ailleurs le Maroc qui avait gagné cette dernière édition, en battant la Libye aux tirs au but.

La réactivation de cette compétition, que l’on croyait perdue à jamais, est liée à la volonté conjointe du Qatar et de la FIFA, dans le but de servir de répétition générale avant le prochain Mondial, qui aura lieu dans un an. C’est une répétition pour le pays hôte, mais pas vraiment pour les sélections engagées, à l’exception du Qatar et de l’Arabie Saoudite qui vont pratiquement présenter leurs équipes-types.

Le Maroc ira donc avec ses joueurs locaux, en plus de ceux de ceux évoluant dans les championnats arabes. C’est donc une équipe nationale bis, que certains appellent A’ ou B. C’est la copie conforme de la dernière sélection qui a remporté le CHAN en début d’année, avec le même coach (Ammouta). Il n’y manque Ayoub El Kaâbi, parti en Turquie au dernier mercato.

De tous les joueurs retenus par Ammouta, seuls Bencharki et Rahimi, peut-être aussi le gardien Zniti, peuvent potentiellement faire partie de la sélection A, celle qui est encore en course pour le Mondial. La plupart de ces garçons n’iront ni au Mondial, si les Lions s’y qualifient, ni même à la CAN, qui aura lieu début 2022.

Si l’intérêt sportif de ce tournoi reste relatif, les Marocains ont quand même un rang à tenir: ils sont tenants du titre, et ils s’offrent une exposition médiatique exceptionnelle pour ce rendez-vous estampillé FIFA. En plus, bien entendu, de la belle motivation financière qui attend les vainqueurs…

Cela fait quelques années, déjà, que les sélections marocaines ne peuvent plus se contenter d’’un simple rôle de «figurants» dans les compétitions internationales. Là où elles se présentent, elles doivent jouer la gagne. Cela tombe bien, Houcine Ammouta et ses Lions viseront la victoire finale dans ce tournoi où l’on suivra avec attention la performance des autres favoris: Qatar et Arabie Saoudite, pour les raisons évoquées plus haut, mais aussi les sélections nord-africaines.

Si on connait l’état de forme des joueurs de la Botola et des championnats du Golfe, personne ne peut situer le niveau réel de la sélection. Ce n’est pas une sélection «normale» qui se retrouve plusieurs fois par an. Il s’agit d’un rassemblement occasionnel de joueurs, qui ne jouent pas souvent ensemble et n’ont pas de grand vécu à partager. Le seul élément de continuité s’appelle Ammouta, le sélectionneur en place.

Et Ammouta, on le connait bien. C’est un homme de conviction, qui jouera avec les idées qui lui sont chères. En gros, un bloc-équipe qui défend comme un hérisson et, devant, des flèches qui jaillissent et «mordent» l’adversaire à la première occasion. Avec l’effectif qu’il a emmené au Qatar, il aura largement de quoi faire.

Alors, bon vent les Lions!​

Par Footix marocain
A
A

Tags /


à lire aussi /


1 commentaires /

  • VIVE LE ROYAUME CHERIFIEN MILLENAIRE
    Le 29 Nov. 2021 à 10h04
    Bonne Coupe d'Arabe des Nations à Mr.AMMOUTA et Ses Lions.Et Merci à la FIFA sous la conduite éclairée de Son Excellence Mr.GIOVANI ANFANTINO pour la réactivation de cette compétition Footballistique inter Arabe.Un Grand Merci à l'ETAT de QATAR qui abrite cette édition 2022.
Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération


Chargement...

Chargement...

Retrouvez-nous