Filinfo

Basket-ball

Pour LeBron James, 2020 est la pire année de sa vie

© Copyright : DR
LeBron James a décrit 2020 comme la pire année de sa vie, en raison de la disparition à sept mois d'intervalle de l'ancienne star des Lakers Kobe Bryant et de l'acteur Chadwick Boseman, deux icônes de la communauté afro-américaine.
A
A

"Perdre le Black Panther et le Black Mamba la même année, nous pouvons tous convenir que 2020 est l'année la plus merdique... de mes 35 ans, il n'y a aucun doute", a déclaré James lors d'une conférence de presse après avoir éliminé Portland au 1er tour des play-offs.

Lors de l'hymne joué en avant-match, l'ailier des Lakers a rendu hommage à Boseman, décédé vendredi à l'âge de 43 ans d'un cancer du côlon, en posant bras croisés sur la poitrine, le salut du Wakanda, le royaume fictif d'Afrique dirigé par Black Panther dans le film éponyme et les comics Marvel.

La disparition soudaine de Boseman, qui n'avait pas évoqué sa maladie, intervient sept mois après celle du "Black Mamba" Kobe Bryant dans un accident d'hélicoptère.

James a également évoqué son action sur le terrain et en dehors dans la bulle mise en place par la NBA à Orlando, suite à la pandémie de nouveau coronavirus.

"C'est formidable d'être de retour sur le terrain. Mais plus important encore, il est bon d'avoir un plan (de justice sociale) et de l'exécuter et de le mettre en œuvre immédiatement", a déclaré l'ailier, auteur de 36 points samedi durant la victoire des siens 131-122 sur les Blazers.

Cette semaine, l'ancien joueur de Cleveland et Miami a contribué à négocier le redémarrage de la NBA après que les joueurs aient décidé de boycotter trois jours de matchs des play-offs suite aux tirs d'un policier de Kenosha (Wisconsin) ayant ciblé le 23 août l'Afro-Américain Jacob Blake.

Il a participé samedi à une initiative visant à faire désigner le Staples Center et d'autres salles de la NBA comme bureaux de vote pour l'élection présidentielle américaine de cette année.

James, vivement opposé au président des Etats-Unis Donald Trump, a répété à de nombreuses reprises depuis le début des manifestations de "Black Lives Matter" que le changement peut se produire lorsque les Américains utilisent leur droit de vote.

"Il est incroyable d'avoir des arènes de la NBA pour bureaux de vote", a assuré James. "Le mois de novembre approche à grands pas et nous comprenons tous combien c'est important".

Par Le360 (avec AFP)
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous