Filinfo

Botola

Les litiges perdus ont plombé les finances du Wydad de Casablanca

© Copyright : DR
Kiosque360. Le Wydad est dans la tourmente financière en raison des litiges perdus face à plusieurs joueurs et entraîneurs. La manne financière résultant de sa qualification africaine et l’aide de la FRMF ne couvrent pas ses dépenses.
A
A

Si le Wydad brille dans toutes les compétitions, ses finances souffrent en raison du nombre élevé des litiges qui lui ont coûté plusieurs millions de dirhams au point que les joueurs ont exprimé leur colère cette semaine en raison des arriérés de salaires, révèle le quotidien Al Akhbar du 16 avril.

Il en ressort que la direction du club est intervenue pour rassurer les joueurs et leur remonter le moral avant le match de jeudi soir opposant le Wydad au Mouloudia d’Oujda (MCO), comptant pour la 12e journée de la Botola.

Pour éviter la crise de liquidité, le club a reçu la dernière tranche du transfert du joueur congolais Kazadi Kasengu vers le club égyptien de Port Saïd. Le club avait déjà encaissé 2 MDH et recevra cette semaine la somme de 600.000 DH. Une somme qui sera affectée au paiement des salaires des joueurs.

Le club compte également faire appel à la Fédération royale marocaine de football qui devra lui verser le montant de 1MDH en raison de sa qualification en quart de finale de la Ligue des champions d'Afrique.

De son côté le quotidien Al Massae de ce vendredi 16 avril informe que les Rouges recevront de la part de la CAF la somme de 650.000 dollars pour leur qualification en quart de la prestigieuse compétition africaine. 

Le Wydad encaissera également un chèque de 2MDH de la part de la FRMF après l'AG du club qui ne se tiendra pas avant la fin de la saison pour permettre aux nouveaux adhérents de participer au vote.

Selon la source d’Al Akhbar, le Wydad a commis de nombreuses erreurs d’appréciation lors de ses recrutements durant les dernières années. Il en a résulté des séparations unilatérales et une multitude de litiges qui ont coûté des millions de dirhams au club.

A en croire Al Massae, le Wydad versera à son ancien entraîneur, Houcine Ammouta, la somme de 6,2 MDH qui couvre les frais de rupture de contrat et la prime du titre de champion d’Afrique en 2017.

Le Libérien William Jebor touchera également un chèque de 5,2 MDH, sans oublier d’autres joueurs comme Mehdi Qernas et le Malien Souleiman Sissoko qui attendent une décision du TAS, et surtout le technicien français René Girard qui réclame une compensation de 10 MDH en raison de la rupture de son contrat. 

 

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération


Chargement...

Chargement...

Retrouvez-nous