Filinfo

Foot

Walid Regragui n'entraînera pas le Wydad, Benzarti probable revenant

© Copyright : DR
Kiosque360. Walid Reguragui ne reviendra pas en Botola, lui qui a rompu son bail avec Al-Duhail au Qatar. Le technicien marocain était ces derniers jours la piste privilégiée par les dirigeants du Wydad.
A
A

Walid Reguragui ne sera pas le futur entraîneur du Wydad. C’est en tout cas ce que rapporte Al Ahdath Al Maghribia daté du 28 octobre. Le quotidien arabophone explique que le technicien marocain s’est excusé auprès des dirigeants du Wydad, lui qui doit encore rester au Qatar au moins jusqu’à l’année prochaine pour des raisons familiales.

Le WAC, de son côté, cherche à trouver rapidement un remplaçant à Miguel Angel Gamondi qui retrouvera son poste de manager général du club. La piste menant à Faouzi El Benzarti semble elle aussi être étudiée par les dirigeants du Wydad. Le technicien tunisien connait très bien le club, les joueurs et l’environnement général. 

D'ailleurs, le Wydad avait, ce lundi, annoncé le départ du Sénégalais Moussa Ndaw, qui occupait la fonction d’entraîneur-adjoint, en plus de l’entraîneur des gardiens de but, Said Badou. Le club s’est aussi séparé de l’ensemble du staff médical, dont les médecins Mohamed Adil Lamrini et Ahmed Amine Biadillah.

Al Ahdath Al Maghribia explique que ces annonces devraient calmer un peu les supporters du club pour qui le président Said Naciri est le premier responsable de la situation actuelle. Le Wydad a fini la saison, pour rappel, avec zéro titre. 

Selon une source interne citée anonymement par Al Ahdath, de grands changements sont encore attendus au sein du club, et plus particulièrement au niveau de l’effectif, avec plusieurs départs en instance.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Wydad de Casablanca

1 commentaires /

  • Simou
    Le 28 Oct. 2020 à 12h53
    Je pense que Naciri aussi doit démissionner car c'est de sa faute que les choses sont arrivées à ce point là. Beaucoup de joueurs du WAC ressemblaient plus à des mannequins perdus sur le podiums lors de la double confrontation contre al Ahly. Deux joueurs reflètent à eux seuls la mentalité du joueur marocain: Walid El Karti, un très bon joueur qui est devenu l'ombre de lui même, incapable de jouer le ballon et faire la différence. Badii Aouk qui a souvent brillé est maintenant n'est que l'ombre de lui même, incapable de faire la différence lui qui était capable de mettre le feu sur le flanc droit du rouge. Verdict, en plus de Naciri, le préparateur physique doit aussi plier bagage et trouver un club en championnat amateur car les joueurs du WAC étaient nuls physiquement lors du dernier mois.
Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous