Filinfo

Foot

Botola: la Fédération risque d’invalider les recrutements de 10 clubs

Réunion du Le Comité directeur de la Fédération royale marocaine de football (FRMF). © Copyright : DR
Kiosque360. La FRMF a décidé de sévir en invalidant les contrats signés par une dizaine de clubs avec de nouveaux joueurs. Une manière de pousser ces clubs à mettre de l’ordre dans leurs finances et éviter les litiges à répétition.
A
A

Pas moins de 10 clubs de la Botola Pro risquent de voir leurs nouvelles recrues non validées par la Fédération royale marocaine de football (FRMF). Et pour cause, ces clubs ont recruté en masse cet été sans disposer des garanties financières suffisantes et au risque d’aggraver leur crise de trésorerie, informe le quotidien Al Akhbar dans son édition du 13 septembre.

La Commission de contrôle des finances des clubs a demandé un rapport financier détaillé et certifié par un bureau d’audit avant de valider les transferts réalisés lors du mercato d’été pour permettre aux joueurs concernés de jouer cette saison.

Le quotidien Al Akhbar précise que le Wydad, le Raja, l’AS FAR, le FUS, le Chabab Mohammedia, la Renaissance de Berkane, ne sont pas concernés par ce tour de vis.

En se montrant intraitable, la fédération envisage de forcer les clubs à remettre de l’ordre dans leurs finances et éviter d’acheter des joueurs sans avoir la capacité de leur payer les salaires et les primes de signature.

Une situation qui cause depuis plusieurs années une avalanche de litiges entre les clubs et leurs anciens joueurs ou entraîneurs. Concernant les clubs en difficultés financières, la fédération s’est déclarée prête à valider certains transferts, à condition d’être en capacité de récupérer les montants qui font défaut des droits télés. 

Une manière également de barrer la route aux dépenses compulsives des certains présidents de club qui précipitent leurs formations dans un endettement abyssal, et ne laissent aucune chance à leurs successeurs qui entrent dans un cercle vicieux

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération


Chargement...

Chargement...

Retrouvez-nous