Filinfo

Foot

A cause de la division de ses dirigeants, le KACM risque d'aller en 3e division

Fouad El Ouarzazi, ancien président démissionnaire du Kawkab de Marrakech. © Copyright : DR
Kiosque360. Le Kawkab de Marrakech souffre d’une guerre interne entre Redouane Hennich, candidat à la présidence du club, et Naim Radi, son gestionnaire provisoire. Chacun organise son AG et le club risque de descendre en division amateur.
A
A

Le Kawkab de Marrakech a finalement annoncé que ses assemblées générales ordinaire et extraordinaire se tiendront le 30 septembre. Le dernier délai pour le dépôt des candidatures pour la présidence du club a, ainsi, été fixé au 23 septembre, comme nous le rapporte le quotidien Al Ahdath Al Maghribia dans son édition du 16 septembre.

Naim Radi, président de la commission qui s’occupe de la gestion du club en ce moment, a décidé d’exposer les rapports financier et moral des trois dernières saisons.  Pour le quotidien, c’est une façon pour lui de montrer la différence dans la gestion entre la période où Mohsine Marbouh (2027/2018) et Fouad El Ouarzazi (2018/2019) étaient présidents, et la saison (2019/2020) où il a, lui, pris les manettes du club. Ceci dit, Naim Radi a fait partie des deux bureaux précédents. 

Par ailleurs, Redouane Hennich, qui est l’unique candidat jusqu’à présent, a réussi à collecter les signatures nécessaires pour organiser l’Assemblée générale extraordinaire avant la date prévue par Naim Radi. Il a choisi la date du 29 septembre et l’a déjà notifiée aux autorités, locales en plus de la Ligue du sud, et a adressé des invitations à l’ensemble des adhérents.
 
D'ailleurs, Redouane Hennich reproche à l’actuel président intérimaire un retard dans la tenue de l’assemblée générale qui était initialement prévue le 4 septembre. Le candidat explique, selon Al Ahdath Al Maghriba, qu’il n’a pas été informé du report et qu’il s’est présenté avec un huissier de justice ce jour-là. Naim Radi devait, selon le candidat à la présidence, quitter la fonction au mois d’octobre dernier soit 90 jours après sa prise de fonction comme intérimaire. 

Ainsi, le KACM se retrouve dans une guerre interne et dirigée par deux présidents. Chose que déplorent les Marrakchis au moment où le club est à deux doigts de descendre en division amateur.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Kawkab de Marrakech
Foot Kawkab de Marrakech
Foot Kawkab de Marrakech

2 commentaires /

  • bouchareb
    Le 17 Sep. 2020 à 18h28
    svp qu on cesse de martyriser ce grand club de la ville des sept saints;porte fanion du football national durant les années70. la federation et les autorités locales doivent intervenir.
  • Tribuneur
    Le 16 Sep. 2020 à 14h55
    Le kawkab est victime de sa mauvaise gestion de tout genre, et ce, depuis plus de 15 ans.
Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous