Filinfo

Foot

Menaces de boycott sur le championnat amateur

Certains clubs de la division amateur rechignent à continuer le championnat. © Copyright : DR
Kiosque360. Les clubs des championnats amateurs de football menacent de boycotter la prochaine journée à cause du manque de liquidité, conjugué à une situation sanitaire instable.
A
A

Plus les jours passent, plus la programmation des matchs de football se complique. Cela est encore  pire quand il s’agit du championnat amateur dont les clubs sont frappés de plein fouet par le Covid-19 et la crise financière.

Dans l’édition du 27 août du quotidien Assabah, on apprend que quelques clubs du championnat amateur ont lancé une campagne pour boycotter la prochaine journée à cause notamment de la situation sanitaire qui prévaut dans le pays. Sauf qu’en dehors des 10 formations qui ont initié ce mouvement, les autres refusent le boycott qui n’est pas la meilleure solution, selon elles. 

D'ailleurs, la dernière journée a failli être boycottée avant que les clubs ne se rétractent et adressent une lettre à la FRMF et à la Ligue nationale de football amateur. Les clubs ont demandé soit une aide financière conséquente qui leur permettra de poursuivre le championnat, soit stopper la compétition. Les clubs amateurs regrettent que beaucoup de moyens soient mis à la disposition de la 1re et la 2e division, et très peu pour les championnats inférieurs. 

Les présidents de ces clubs demandent que la FRMF débloque le reliquat de la subvention spéciale pour qu’ils puissent payer les frais de transport, d’hébergement et des tests. Le quotidien rappelle que la FRMF a distribué l’équivalent de 16,4 millions de dirhams pour l’ensemble des divisions amateurs et aux arbitres. 

Par ailleurs, les arbitres de la Ligue du Grand Casablanca ont décidé d’aller à la rencontre du président de la FRMF pour protester contre leur mise à l'écart depuis la reprise du championnat. Plusieurs d’entre eux n’ont jamais été désignés depuis que la Botola a repris. Finalement, c’est au secrétaire général de la FRMF qu’ils ont remis leurs doléances. Assabah ajoute qu’ils ont refusé de parler avec Jamal Kaouachi, président de la Commission d'arbitrage à la FRMF, et Yahya Hadka, le patron de la Direction centrale d’arbitrage. 

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Football amateur

Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous