Filinfo

Foot

Aït Taleb reporte le retour du public dans les stades

© Copyright : DR
Kiosque360. Le ministre de la Santé et de la protection sociale, Khalid Aït Taleb, a refusé de donner son aval au retour du public dans les stades comme le lui avait demandé la Fédération royale marocaine de football. Pour le ministre, ce n’est pas encore le moment, explique le quotidien Al Akhbar dont est tirée cette revue de presse.
A
A

C’est un niet catégorique que vient d'opposer Khalid Aït Taleb à la Fédération royale marocaine de football (FRMF), qui a récemment déposé une requête auprès du ministre de la Santé, du Comité scientifique chargé du suivi de la pandémie du coronavirus et du ministère de l’Intérieur au sujet du retour du public dans les gradins, rapporte le quotidien Al Akhbar du mardi 23 novembre.

Le protocole sanitaire préparé par l’instance footballistique nationale n’a pas convaincu le ministre, rapportent des sources concordantes citées par nos confrères arabophones. Aït Taleb aurait indiqué à ses proches qu’il est impossible actuellement que les supporters retournent dans les stades et que cette éventualité ne sera pas discutée puisqu’elle n’est pas d’actualité, ajoutent les mêmes sources.

Pour le ministre, le retour du public dans les gradins ne se fera que lorsque la situation épidémiologique sera définitivement stabilisée. Aït Taleb exige également que des modifications soient apportées au protocole sanitaire mis en place par l’instance dirigée par Fouzi Lekjaa.

Le ministre de la Santé craint plus que tout le déclenchement de clusters épidémiologiques en cas de réouverture des stades au public, d’autant que ce sont des dizaines de milliers de supporters qui prendront d'assaut les stades lors de certains matchs importants de la Botola. Ce qui expliquerait les hésitations des autorités sanitaires, expliquent les mêmes sources.

Aït Taleb se refuse également à donner une date fixe pour le retour des supporters, admettant qu’une éventuelle réouverture des stades ne pourrait se faire que graduellement.

Par Ismail El Fassi
A
A

Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération


Chargement...

Chargement...

Retrouvez-nous