Filinfo

Foot

Pourquoi Lyon peut vaincre le Barça

© Copyright : DR
L'OL, fera-t-il comme la Roma la saison passée et surprendra-t-il les observateurs du foot en s'offrant le Barça de Lionel Messi, ce soir en 8es de finale aller de la Ligue des Champions? Voici les bonnes raisons d'y croire.
A
A

Ce soir, la Ligue des champions nous offre une affiche comme on les aime, déséquilibrée sur le papier et pleine de promesses. Le Barça, avec ses 5 Ligues des Champions, est opposé à l’Olympique Lyonnais, qui n’a même jamais été en finale. Voici pourquoi ce 8e de finale peut tourner à l'avantage des Français.

L’OL est bon contre les grands

L’Olympique Lyonnais l’a prouvé à trois reprises cette saison, quand il s’agit de tenir tête aux grosses équipes, les Gones répondent présents.

Le 19 septembre, Manchester City perd à domicile dès la 1ère journée de la phase de groupes face à une téméraire équipe de Lyon portée par son capitaine, le champion du monde Nabil Fekir. Le retour au Groupama Stadium verra les hommes de Bruno "Pep" Genesio mener au score deux fois avant de concéder le nul (2-2). Les Lyonnais ont pris 4 points sur 6 aux Citizens.

Plus impressionnant encore, l’OL est l’unique club qui peut se targuer d’avoir vaincu le Paris Saint-Germain en Ligue 1, cette saison. Les Gones se sont offert Mbappé, Cavani et compagnie, le 3 février (2-1). Le PSG, cette saison en championnat, ce sont 20 victoires, 2 nuls et donc 1 seule et unique défaite.

Les Lyonnais prouveront ils définitivement qu’ils méritent leur statut de dangereux outsider?

L’OL est riche de ses jeunes talents

Si le capitaine Nabil Fekir ne sera pas de la partie (suspendu), l’OL pourra compter sur d’autres éléments intéressants à l'image de l’international néerlandais Memphis Depay (33 buts et 38 passes décisives avec l’OL en 101 matchs).

Depay a récemment témoigné son envie de rejoindre un très grand club européen… comme le Barça. Y a-t-il une meilleure vitrine qu'un 8e de finale de Ligue des Champions face aux Catalans pour le joueur?

L'OL c'est aussi Ferland Mendy, Houssem Aouar, Tanguy Ndombélé et Anthony Lopes, des joueurs dont le talents n'est plus à prouver. 

De plus, Memphis, Bertrand Traoré, Moussa Dembélé et Maxwell Cornet feront face à une équipe du Barça à la défense bien friable. Les Catalans ont encaissé 23 buts en 24 rencontres de Liga, et 5 en 6 matchs de Ligue des Champions.

Le Barça n’est pas au top en ce moment

L’OL se porte bien en ce moment (6 victoires lors de ses 7 derniers matchs) contrairement aux leaders de la Liga  qui restent sur 3 matchs nuls et une victoire compliquée sur penalty lors de leurs 4 dernières rencontres.

De plus, le Barça a également du mal à exister quand il s’agit de se déplacer chez de grandes équipes, cette saison (Défaite chez Séville (2-0) et matchs nuls contre l’Atlético (1-1) et l’Inter (1-1)). Les 59.186 personnes présentes ce soir au Groupama Stadium devront sortir le grand jeu pour intimider les visiteurs.

L'OL, fera-t-il comme la Roma la saison passée et surprendra-t-il les observateurs du foot en s'offrant le Barça de Lionel Messi?

 

 

 

 

Par Oumeïma Er-rafay
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Ligue des champions
Foot Ligue des champions

Ronaldo sanctionné? ça se précise

Foot FC Barcelone
Foot FC Barcelone

Vidéo. Un récital et un record pour Messi

Foot Ligue des champions
Foot Ligue des champions

Vidéo. Les réactions des Wydadis après la qualification


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Violence aveugle

Maghreb United ou FC Europe?

Kiosque

Du renfort chez les Lionceaux U23

Mbappé et le Real négocient déjà

Le DHJ très remonté contre la FRMF

La sévérité de la FRMF décriée

Le WAC évite les grands en quarts

Les offres pour la VAR prolifèrent

Les agresseurs d'arbitres mis hors-jeu

La RSB peut qualifier le Raja ou le Husa

La douleur des All Blacks néo-zélandais

Abdelmalek Abroun face au MAT