Filinfo

Foot

Les "indésirables" au Barça refusent de partir

© Copyright : DR
Kiosque360. Pour couvrir le prix des nouvelles recrues, le Barça a besoin d’urgence d’argent frais. Les joueurs pressentis pour renflouer des caisses du club catalan sont nombreux, mais ils refusent d’être transférés. Pire, les joueurs qui étaient en prêt vont revenir en Catalogne.
A
A

Le FC Barcelone affiche de grandes ambitions pour le prochain mercato. Lautaro Martinez et Miralem Pjanic sont dans son viseur, mais le club ne dispose pas d’argent pour financer ces transferts.

A en croire une publication du portail Footmercato de ce jeudi 4 juin, les Catalans auraient du mal à boucler leur exercice comptable pour la saison 2019-2020. Le club a besoin de 70 millions d'euros (M€) pour que ses comptes soient à l’équilibre au 30 juin courant.

Il reste donc moins d’un mois aux Espagnols pour vendre les joyaux de la couronne et rassembler la somme requise. Mais la conjoncture morose du marché ne facilite pas la tâche aux comptables du club.

Prêté cette saison à Schalke 04, Jean-Clair Todibo pouvait rapporter 25 M€, mais la crise du coronavirus est passée par là et les Allemands ont décidé de ne pas lever l’option d’achat.

Même scénario pour le Brésilien Philippe Coutinho. Après le refus du Bayern Munich du rachat du contrat du joueur, aucun club ne semble chaud pour débourser les 60-70 M€ réclamés par le Barça. Pourtant, Coutinho a été annoncé à Tottenham, mais les Spurs, et plus particulièrement José Mourinho, seraient réticents à payer la somme demandée par le FC Barcelone en raison de la crainte d’accorder un salaire exorbitant au Brésilien et le risque de voir d’autres éléments de l’équipe demander à revoir leurs contrats à la hausse.

Enfin, Ousmane Dembélé possède lui aussi un profil de joueur à forte valeur marchande. Annoncé tour à tour au PSG puis à la Juventus, le Français s’accroche lui aussi au Barça.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous