Formulaire de recherche

Hervé Renard répond aux accusations de Mohcine Metouali

Renard

© Copyright : DR

Posté le 15/03/2018 à 15h25 par Le360sport (Mise à jour le 15/03/2018 à 16h32)

L'ancien joueur du Raja Mohcine Metouali a accusé Hervé Renard de corruption dans les colonnes du magazine qatari Al Watan. La réaction du sélectionneur national ne s'est pas fait attendre. Le Français a décidé de poursuivre Metouali en justice.

“Rarement un renard se laisse prendre au filet”. Mohcine Metouali n’a certainement jamais entendu parler de ce vieil adage espagnol. Sinon, il n’aurait jamais pensé à tenir des propos diffamatoires à l’encontre d’Hervé Renard. “Pour qu’un joueur soit sélectionné en équipe nationale, il faut qu’il remplisse certaines conditions extrasportives. Il est nécessaire qu’il dispose d’un agent qui doit être un ami du sélectionneur national et auquel il doit accorder des pots de vin”, a déclaré l’ex-Rajaoui au magazine qatari Al Watan.

Au moment d’accuser le sélectionneur des Lions de l’Atlas de corruption, l’actuel joueur d’Al Rayyan ne s’attendait pas à une réponse aussi rapide du Français.

Adepte du pressing haut et des attaques placées, Hervé Renard a changé de tactique et a rapidement contre-attaqué pour répondre à Metouali. “Cela fait 10 ans maintenant que je suis en Afrique et aucun joueur ne peut affirmer avoir été sélectionné sans que cela ne tienne de ma seule responsabilité sportive. La corruption ne fait pas partie de mon vocabulaire ni de mes pratiques. Mon intégrité me suivra jusqu’à la fin de ma carrière, quelles qu’en soient les conséquences”, a écrit Renard sur son compte Instagram.

Le double champion d’Afrique a également mentionné son intention de porter plainte contre Metouali: “Je me réserve le droit, après avis auprès de mes conseillers, de poursuivre l’auteur de ces déclarations en justice”.

 

Communiqué Réaction aux propos de Mohcine Metouali

Une publication partagée par Hervé Renard (@herve.renard.hr) le

À trois mois de la Coupe du Monde 2018, le sélectionneur, la FRMF et toute la famille du football marocain se seraient bien passés d’une telle affaire.

Posté le 15/03/2018 à 15h25 Par Le360sport