Filinfo

Foot

Champions league: le Wydad a plié le dos au mauvais moment

© Copyright : DR
Kiosque360. Favori au coup d’envoi, le Wydad a été douché par les sud-Africains de Kaizer Chiefs (0-1), rendant sa qualification à la finale de la Champions league plus compliquée. Mais sa mission, samedi prochain, n'est pas impossible.
A
A

Le Wydad risque l’élimination après sa défaite à domicile face aux sud-Africains de Kaizer Chiefs (0-1) , samedi soir au Complexe sportif Mohammed V de Casablanca, en match comptant pour la demi-finale aller de la Ligue des champions de la CAF, informe le quotidien Al Ahdath Al Maghribia du lundi 21 juin.

Les poulains de Faouzi Benzarti ont été dans l’incapacité de trouver une faille dans la défense de Kaizer Chiefs qui a profité d’un seul contre rapide pour prendre l’avance. Les joueurs du Wydad éprouvaient beaucoup de difficultés pour construire des attaques, sans oublier la précipitation dans l’exécution des actions qui a ruiné les efforts du groupe.

Stuart Baxter, l’entraîneur des Sud-Africains a pris le dessus sur Benzarti en neutralisant les attaques du Wydad par les flancs. Une tactique qui a poussé les Rouges à redoubler d’efforts, ce qui a causé leur fatigue. 

Pour ne rien arranger, Benzarti à tardé à effectuer des changements, poussant ses joueurs à la limite de leur force physique, alors que le Wydad venait de jouer plusieurs matchs d'affilée en Botola.

Le portier sud-africain n’a été inquiété qu’à trois reprises suite à des tirs cadrés d’Ayman El Hassouni. Malgré la possession de balle dominante, le Wydad n’a pas pu amener le danger devant la cage de Kaizer Chiefs.

Pour se qualifier en finale, le favori de cette compétition aura besoin de marquer deux buts et s’assurer de ne pas en prendre. Mais pour y arriver, le technicien tunisien aura besoin de préparer un autre plan de bataille, avec des blocs plus cohérents. 

La mission ne semble pas impossible puisque le Wydad avait déjà battu Kaizer Chiefs avec le score sans appel de 4-0 au Burkina Faso, lors de la phase de groupes.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération


Chargement...

Chargement...

Retrouvez-nous