Filinfo

Foot

La crise pousse le WAC à se séparer de plusieurs de ses joueurs

© Copyright : DR
Kiosque360. Frappé par la crise causée notamment par le coronavirus, le WAC n’a pas d’autre choix que de laisser partir certains de ses joueurs afin de renflouer ses caisses et espérer effectuer un bon mercato.
A
A

Alors que le mercato approche à grands pas, la direction du Wydad envisage de vendre certains de ses joueurs pour renflouer ses caisses et enrayer la crise de liquidité causée par la pandémie du coronavirus. Les responsables du club casablancais envisagent notamment de vendre Yahya Jabrane, dont la valeur avoisine les 25 millions de dirhams, et Aymane Hassouni, qui pourrait rapporter au club 15 millions de dirhams, détaille le quotidien Al Akhbar du weekend des 24 et 25 juillet.

Toujours dans le même régistre, le Wydad envisage de se séparer de certains des joueurs qui n’entrent plus dans les plans de Faouzi Benzarti et ainsi réduire la masse salariale. Il s’agit d’Ayoub Skouma ou encore de Soufiane EL Moudden, précisent nos confrères arabophones.

Cette crise de liquidité tombe mal pour le WAC qui a notamment besoin d’importantes sommes d’argent s’il souhaite garder les meilleurs éléments du club pour la saison prochaine. Plusieurs de ces bons joueurs font d’ailleurs pression sur la direction du club pour que leur contrat leur soit renouvelé

Mais le président du club, Saïd Naciri, souhaite temporiser et a recommandé à ses joueurs de se concentrer sur la demi-finale de la Coupe du trône qui opposera les Rouge et blanc au Maghreb de Tétouan. Pour Naciri, toute négociation à propos d’une prolongation de contrat n’aura lieu qu’après la Coupe du trône. Une manière pour Naciri de motiver ses joueurs dans le but de remporter un trophée qui fait défaut au club depuis plusieurs années.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération


Chargement...

Chargement...

Retrouvez-nous