Filinfo

Basket-ball

Basket. l'AS de Salé championne d'Afrique pour la première fois de son histoire

© Copyright : DR
L'AS de Salé est sacré championne d'Afrique. Les Slaouis se sont imposés aujourd'hui devant l'ES de Rades (77-69) lors de la finale de la Ligue des champions africaine de basket-ball. Une première pour ce club et une deuxième pour le Basket national après le MAS.
A
A

Au terme d'une rencontre très relevée face à l'ES de Rades et sur ses terres, l'AS de Salé a remporté le sacre de la Ligue des champions africaine. 

L'ASS, qui a perdu le premier et le dexuième quart-temps de cette rencontre (17-25) (17-20), a renversé les Tunisiens et s'est rattrapé après la pause. Au retour du vestiaire, l'AS de Salé a joué sur un rythme infernal, portée par son incroyable ailier, l'Américain Bradon Freeman ( 18 points, 12 rebonds et 0 perte de balle). Grâce à son rythme très élevé et une défense dure comme fer, les hommes de Said Bouzidi ont pu gérer les deux derniers quarts à leur compte (24-17), (19-07).

Score final 77-69 pour les Pirates de Salé. Les Slaouis ont remporté leur premier sacre africain et réitéré l’exploit du Moghreb de Fès en 1998. 

Par Kebir Bhyer
A
A

Tags /


à lire aussi /

Basket-ball AS de Salé
Basket-ball AS de Salé

Tournoi international de Dubaï: l’AS de Salé entame sa défense du titre

Basket-ball AS de Salé
Basket-ball AS de Salé

Vidéo. Basket-ball. AS Salé: le retour triomphal des champions d'Afrique

Basket-ball ASS
Basket-ball ASS

Vidéo. Basket. Ligue des Champions africaine: l’ASS triomphe et se qualifie pour la demi-finale


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Non, l’Arabie Saoudite n’est pas un pays ami ni frère

Ceci n’est pas un reportage

Félonie saoudienne

P’tit-pont: Souvenirs, souvenirs...

Corner. Task Force, tu ne tueras point!

Ce n’était pourtant qu’un match de foot

P’tit-pont. Mondial: le bonheur des quarts

Maroc 2026: le spot de la honte!

Hors jeu. Foot, c’est la guerre!

Soyons réalistes, demandons un miracle!

Kiosque

Le Maroc a gagné une équipe d’avenir

Les lions ont stressé le président portugais

Ça se gate entre Benatia et Hadji

Lions de l'Atlas: autopsie d'une élimination

Mondial 2030: Le Maroc en solo?

120 millions de dirhams pour le Mondial russe

Mondial 2018: le Maroc sort la tête haute

Mondial 2018: la VAR fait polémique

Ahadad officiellement au Zamalek

Portugal-Maroc, à quitte ou double