Filinfo

Foot

Au nom du maire

© Copyright : DR
Jamais une Ligue des Champions n’aura été aussi douloureuse pour les Rouge et Blanc. En plus de survoler le continent pour défier ses adversaires, le Wydad doit disputer ses rencontres au Maroc loin du complexe Mohammed V. Abdelaziz El Omari, les Wydadis ne vous remercieront jamais assez! 
A
A

26 avril 2019. Deuxième mi-temps de la demi-finale aller de la Ligue des Champions de la CAF entre le Wydad et les Sud-Africains du Mamelodi Sundowns dans un café sympa de Casablanca (sympa= aux abords financiers des moins onéreux). Les fidèles de ces lieux n’ont, certes, pas pu voir le première manche, puisque le récepteur satellite flashé 23 fois a rendu l’âme, mais ils sont là. Confiants!
 
Après quelques heures de bricole, le proprio réussit enfin à faire marcher son écran -pas si plat que ça. A ce stade, un seul doute subsiste: le bout de plastique va-t-il tenir jusqu’au coup de sifflet finale? 
 
Un fan des Rouges veut y croire. On a presque tous regardé X-Files et vu cette affiche “I Want to believe” placardée dans le bureau de l’agent Mulder, mais pas au point d’en faire notre devise pour la vie. 
 
Nous, Casablancais, on préfère ce vieux dicton marocain qui dit: “li kerssou le7nech, ykhaf mn l7bel” (Celui qui a été mordu par le serpent, a peur de la corde). Parce que dans le désordre, on a cru à une casaverde, une ville propre, et on s’est retrouvé dans une décharge à ciel ouvert. On a cru à de nouveaux bus qui viendraient faciliter le quotidien des Bidaouis, mais Abdelaziz El Omari, a annoncé que la flotte ne serait renouvelée qu’en 2020, et encore graduellement. On a également cru, la mort dans l’âme cette fois-ci, au respect des délais de livraison du pont à haubans de Sidi Maarouf et du grand théâtre, au métro aérien et même à un chewing-gum Bubbaloo qui ne perd jamais sa saveur fraise. 
 
Et on a tout aussi naturellement cru à l’ouverture du complexe Mohammed V au mois de février. C’est fou ce qu’on peut-être crédule quand on n’a d’autres choix! Si les dirigeants de la ville avaient tenu leurs promesses, avec un peu de chance, cet inconditionnel supporter du WAC n’aurait même pas eu à rater toute une mi-temps. Il se serait contenté de payer son billet, prendre un taxi et deux sandwichs (Khanez ou bnine) et aller au stade.
 
Mais au nom du maire, “Donor” n’ouvrira ses portes que vers fin mai. Une fausse bonne nouvelle pour les Wydadis qui pourront jouer la finale dans leur antre. “Voilà l'homme qui prêchera quelque croisade en faveur de l'égalité, lui qui ne se croit l'égal de personne”, Honoré de Balzac, Les Illusions Perdues… Comme quoi, il n’y a pas que Hugo qui était devin!
 
Mais d’abord, il faut battre les Sud-africains en demie, même si l’histoire prouve que les deux clubs de la métropole n’ont remporté leurs sacres continentaux qu’en disputant leurs matchs à la maison. 
 
La dernière fois que le Wydad a disputé une demi-finale de Ligue des Champions au complexe Moulay Abdellah, les Égyptiens du Zamalek sont repartis avec leur ticket pour la finale. 
 
Même le Raja, vainqueur de la Coupe de la CAF en titre, est sorti dès la phase de poules en jouant loin de ses bases. 
 
Conscients du rôle du public dans ce genre de rendez-vous, les fans des Rouge et Blanc ont lancé des campagnes et autres pétitions sur les réseaux sociaux pour la réouverture du stade Mohammed V. Des requêtes qui se sont heurtées au refus des dirigeants de la ville. 
 
Aujourd’hui, les Saidi, Dari, Moutaraji et autres Jabran ont 180 minutes pour exaucer la volonté de monsieur le maire. C’est comme donner un pot de Nutella à un enfant, mais lui dire qu’il le trouvera sur l’étagère du-dessus. C’est comme dire au public, si le Wydad ne va pas en finale, il n’y a qu’aux joueurs que vous devriez en vouloir. Une manière de se dédouaner…sans coup férir. Irresponsable.

Par Adil Azeroual
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Economie
Foot Economie

Combien rapporte la Ligue des Champions?

Foot Coupe du Trône
Foot Coupe du Trône

La date Wydad-AS FAR (enfin) connue

Foot Ligue des champions
Foot Ligue des champions

Le TAS réduit la suspension de Neymar


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Gullit ne comprend rien aux Marocains

Vive l'Algérie!

Khawa Khawa

Les femmes aux fourneaux, les cons à la radio

Et merde!

Par ici la baballe: on ne s’en foot plus!

C’est nous ou c’est le foot qui nous rend comme ça?

Egorgés, dites-vous?

Au nom du maire

Kiosque

Le choc Algérie-Maroc décalé d'un jour

Ronaldo aux petits soins de son personnel

L’incroyable sanction du FC Barcelone

Lekjaa canarde la CAF

Fouzi Lekjaâ fait son show

Le Wydad saisit à nouveau le TAS

Un consultant italien limogé pour racisme

Le football tient son AG annuelle

Beaumelle bientôt fixé sur son sort

Halilhodzic en colère contre Belhanda