Filinfo

Foot

Botola D1. L'entraineur Azeddine Aït Djoudi quitte l'OCK

© Copyright : DR
L'OCK a fait un très mauvais départ en championnat. Le club vert a même perdu son meilleur joueur, qui a filé au WAC avant que les dirigeants ne se séparent également du coach algérien, Azeddine Aït Djoudi.
A
A

En 4 matchs, l'OCK d'Aït Djoudi n'a pas pu réaliser plus de 2 points accumulés après 2 matchs nuls et deux défaites. Des résultats suffisants pour faire réfléchir les dirigeants du club, qui ont décidé de choisir un bouc émissaire en la personne du coach algérien qui était pourtant très apprécié par les supporters.

Son faible effectif sur le papier lui a coûté des points, et comme par magie c'est lui qui saute en premier... au bout de 4 journées seulement. Un indice sur la gestion du football au Maroc, au sein d'un championnat où jamais personne n'est à l'abri d'un limogeage. 

Par Nassim Elkerf
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Olympique de Khouribga
Foot Olympique de Khouribga

Khalid Hachadi, de l'OCK à Sétubal, pour 14 MDH

Foot Mercato
Foot Mercato

Le Sporting Lisbonne négocie avec un Botoliste

Foot Botola
Foot Botola

Vidéo. Le Wydad champion du Maroc 2018-2019


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Khawa Khawa

Les femmes aux fourneaux, les cons à la radio

Et merde!

Par ici la baballe: on ne s’en foot plus!

C’est nous ou c’est le foot qui nous rend comme ça?

Egorgés, dites-vous?

Au nom du maire

Violence aveugle

Kiosque

Coulisses du divorce FRMF-Renard

Ahmad Ahmad passe outre le TAS

Candidatures illégales à la tête de la FRMA?

Eriksen et Van de Beek visés par le Real

Présidents endettés et membres de la FRMF

Mahrez, un Fennec vert de rage

Hadji favorable aux joueurs de la Botola

Vers un divorce Renard-FRMF sans coût?

44 matchs avec les Lions de l'Atlas et s'en va

La CAF rouvre le dossier du scandale de Radès