Filinfo

Foot

Mané seulement 4e du Ballon d'Or, un parfum de scandale

© Copyright : DR
Après une saison incroyable, Sadio Mané a dû se contenter d'une 4e place au classement du Ballon d'Or 2019 attribué à Lionel Messi. Faut-il crier au scandale? Certains consultants TV de renom le pensent et le font savoir.
A
A

Co-meilleur buteur de Premier League (22 buts avec Salah et Aubameyang), vainqueur de la Ligue des Champions et finaliste de la Coupe d'Afrique des Nations, Sadio Mané doit se contenter de la 4e place du classement du Ballon d'Or 2019, remporté une 6e fois par Lionel Messi.

Alors qu'il était fortement pressenti pour succéder à George Weah, seul joueur africain à avoir remporté le précieux trophée (1995), le Sénégalais n'est même pas sur le podium après une saison fantastique dans un grand championnat, un sacre en C1 une la finale CAN.

Si l'intéressé a félicité le lauréat à distance en publiant une vidéo sur les réseaux sociaux, et en prenant rendez-vous pour l'année prochaine, des voix se sont élevées pour dénoncer une forme d'injustice envers le Lion de la Teranga

Pour son compatriote Habib Beye, ancien international aujourd'hui consultant vedette sur Canal Plus, Mané "paye" le fait de ne pas être un joueur européen: "Il est Africain, et c'est pour ça qu'il est quatrième". L'ancien joueur de l'Olympique de Marseille n'hésite pas à parler de "scandale pur et simple" compte tenu de tout ce que Mané a réalisé cette année.

Pour le célèbre chroniqueur du Canal Football Club sur Canal Plus, Pierre Ménès, cette 4e place est une "insulte au football", et le sacre de Messi "une imposture".

L'ancien joueur de l'Olympique Lyonnais Sidney Govou, lui aussi consultant à Canal Plus, salue le vainqueur mais rapelle que le Ballon d'Or est sensé couronner une saison, pas une carrière: "Bravo Messi et Cristiano mais Sadio Mané le mérite cette année."

Enfin, Gilles Verdez, chroniqueur sur la chaîne généraliste C8 (France) et ancien journaliste sportif s'insurge lui aussi contre l'absence de Mané parmi les trois premiers:

Si l'Argentin a gagné la Liga et fini meilleur buteur européen, il s'est fait éliminer par Liverpool et Mané en Ligue des Champions, puis par le Brésil en Copa América, les deux compétitions internationales qu'il a disputées. 

Grâce à la dispersion des voix portées sur les stars de Liverpool, Lionel Messi (686 points) a pu devancer Virgil van Dijk (679) de 7 points, l'écart le plus faible depuis 1996 et le sacre de l'Allemand Matthias Sammer (144 points) devant le Brésilien Ronaldo (143).

Lire aussi: La presse espagnole se prosterne devant Lionel Messi

Par Le360sport
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous