Formulaire de recherche

Soutien à Maroc 2026: Talal Al-Cheikh dit une chose et Turki une autre, qui croire?

Talal Al-Cheikh

© Copyright : DR

Posté le 18/03/2018 à 23h54 par Ismail El Fassi (Mise à jour le 19/03/2018 à 10h49)

Kiosque360. Talal Al-Cheikh, conseiller du patron de l’Union sportive arabe, le Saoudien Turki Al-Cheikh, a précisé que ce dernier soutient la candidature marocaine pour l’organisation de la Coupe du monde 2026. Quelques jours plus tôt, Turki a laissé entendre le contraire. Qui croire ?

Talal Al-Cheikh, conseiller au sein de l’Union arabe de football présidée par Turki Al-Cheikh, est au Maroc depuis quelques jours. Il a rencontré les présidents du Wydad et du Raja en vue de préparer leur participation au prochain Championnat arabe des clubs.

Le conseiller saoudien en a profité pour réparer ce qui, espérons-le, n’aura finalement été qu’un malentendu. Turki Al-Cheikh a, en effet, chargé Talal Al-Cheikh de rassurer les Marocains après sa récente sortie polémique, où il n’a pas affiché son soutien au dossier  du Maroc pour l’organisation de la Coupe du monde 2016, rapporte le quotidien Al Akhbar du lundi 19 mars.

Pour Talal Al-Cheikh, les propos de son patron ont été retirés de leur contexte et a affirmé que «les relations entre le Maroc et l’Arabie saoudite sont et resteront fraternelles». «Le sport saoudien continue à aider le sport marocain, et ce à tous les niveaux», a déclaré le conseiller de l’Union arabe de football lors d’un point de presse tenu après la réunion qu’il a eue avec les dirigeants des deux grands clubs casablancais, Saïd Hasbane et Saïd Naciri.

«Une série de rencontres entre les dirigeants sportifs des deux pays démarrera bientôt», a encore déclaré le responsable saoudien, assurant que l’Arabie saoudite et l’Union arabe de football apporteront leur soutien au sport marocain et à la candidature du Maroc à l’organisation de la Coupe du Monde 2026, dissipant ainsi tout malentendu. Pour rappel, l’élection du pays hôte du Mondial 2026 aura lieu le 13 juin prochain à Moscou, la veille du coup d’envoi de la Coupe du Monde 2018.

Posté le 18/03/2018 à 23h54 Par Ismail El Fassi