Filinfo

Marocains du monde

Très convoité, Ziyech n'exclut pas de rester à l'Ajax

© Copyright : DR
Hakim Ziyech, va-t-il finalement rester à Amsterdam? Le joueur n'exclut pas cette possibilité, lui qui est particulièrement exigeant par rapport à sa destination future.
A
A

Hakim Ziyech pourrait finalement rester à Amsterdam. Dans un entretien accordé à Inside Ajax, le Lion de l’Atlas affirme qu’il pourrait poursuivre l’aventure aux Pays-Bas malgré l’intérêt de nombreux clubs (Bayern Munich, Arsenal…).

"Tout est possible. Je suis toujours quelqu’un de très exigeant. Il faut que ce soit un club pour lequel je suis prêt à quitter l’Ajax et ce n’est simple", déclare le Marocain.

Hakim Ziyech, qui a marqué 20 buts et délivré 12 passes décisives en 36 matchs joués cette saison, est sous contrat avec l’Ajax jusqu’en 2021.

Cette saison est une des plus abouties de sa carrière, il est leader du classement de l’Eredivisie et surtout demi-finaliste de la Ligue des Champions.

Lire aussi: pourquoi Hakim Ziyech est sous-coté?

 

 

 

Par Oumeïma Er-rafay
A
A

Tags /


à lire aussi /

Marocains du monde Mercato
Marocains du monde Mercato

Azaro c'est 5 millions de dollars!

Marocains du monde Mercato
Marocains du monde Mercato

Ibrahim Afellay de retour au PSV Eindhoven

Marocains du monde Mercato
Marocains du monde Mercato

L'Ajax fixe le prix de Hakim Ziyech


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

C’est nous ou c’est le foot qui nous rend comme ça?

Egorgés, dites-vous?

Au nom du maire

Violence aveugle

Kiosque

La corruption gangrène le foot camerounais

Renard «espionne» les éléphants

Infantino lâche Ahmad Ahmad

Le harcèlement éclabousse la CAN

Majorque n’a pas oublié Badou Zaki

Les Marocains conjurent le sort du 1er match

Trop d’adrénaline chez les Pharaons?

Le Mondial féminin a mal à la VAR

La FIFA, c'est la Banque mondiale du foot

Trop chère CAN 2019