Filinfo

Tennis

Vidéo. Murray déjà éliminé à Melbourne

Andy Murray quitte son ultime Open d'Australie dès le premier tour mais sous les acclamations. Il s'est fait éliminer après un match fou contre l’Espagnol Robert Bautista Agut.

C’est terminé! Très attendu à Melbourne, Andy Murray a été éliminé au 1er tour de son dernier Open d’Australie. Il a été sorti par l’Espagnol Robert Bautista Agut en 5 sets (6-4, 6-4, 6-7 (4/7), 6-7 (5/7), 6-2), cet après-midi. Bautista Agut, 30 ans, a récemment été sacré à Doha après avoir éliminé le numéro 1 mondial, Novak Djokovic.

230e au classement ATP, Murray n’a pas eu droit à la Rod Laver Arena pour ses adieux, mais plutôt à la Melbourne Arena (troisième court dans la hiérarchie de l’Open d’Australie). Le public lui a tout de même rendu un vibrant hommage avec une standing ovation. C'est en larmes que Murray a dit adieu à l'Australie.

L’Écossais a annoncé vendredi que cette saison sera sa dernière sur le circuit. La faute à une blessure récurrente à la hanche. Murray c’est 45 titres ATP, dont 3 en Grand Chelem et 14 en Masters 1000, mais aussi deux médailles d’or olympiques. Il a vécu 5 finales malheureuses à Melbourne (2010, 2011, 2013, 2015, 2016).

Lire aussi: Vidéo. C'est bientôt la fin pour Murray

 

 

Par Oumeïma Er-rafay
A
A

Tags /


à lire aussi /

Tennis Open d'Australie
Tennis Open d'Australie

Vidéo. Djokovic étrille Nadal et gagne à Melbourne

Tennis Open d'Australie
Tennis Open d'Australie

Osaka remporte son deuxième Grand Chelem

Tennis Open d'Australie
Tennis Open d'Australie

Nadal et Djokovic se retrouvent en finale


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Khawa Khawa

Les femmes aux fourneaux, les cons à la radio

Et merde!

Par ici la baballe: on ne s’en foot plus!

C’est nous ou c’est le foot qui nous rend comme ça?

Egorgés, dites-vous?

Au nom du maire

Violence aveugle

Kiosque

Les Jeux africains évincent la Botola

Le jour j pour la fédération d’athlétisme

Renard fait ses adieux au Maroc

Le faux pas des Lions de l'Atlas expliqué

Quand la Botola a mal à ses "samsaras"

Vrai homonyme, fausse recrue

Le duo Ahmad-Lekjaa reprend le dessus

La CAN rapporte gros à la CAF

Un duel algéro-sénégalais indécis

Renard laisse des questions sans réponse