Formulaire de recherche

La programmation de la Botola perturbée

Raja Zanaco 9

© Copyright : Adil Gadrouz

Posté le 20/04/2018 à 22h36 par Ismail El Fassi

Kisosque360. Entre les reports des matchs des équipes participantes aux coupes africaines, et l’obligation de finir le championnat avant les dates exigées par la FIFA, la FRMF est dans l’impasse.

En annonçant les dates de la première journée comptant pour les pour les deux compétitions africaines des clubs, la Confédération africaine de football (CAF) met la Fédération royale marocaine de football dans une situation difficile.

La plus haute autorité africaine de football a opté pour le 5 et 6 mai prochains, comme dates de départ de la Ligue des Champions et de la coupe de la CAF. Sauf que ces datent coïncident avec la 28 journée de la Botola Pro, ce qui n’arrange pas les affaires de la FRMF, et de sa commission de programmation. Pour rappel, cette dernière, a pris l’habitude, depuis 3 ans de programmer les trois dernières journées, simultanément par souci d’égalité des chances entre toutes les équipes, comme le rapporte le quotidien arabophone Al Ahdath Al Maghribia dans son édition du week-end des 21-22 avril.

Toujours selon le quotidien, la commission de programmation au sein de la FRMF, attend les résultats du tirage au sort qui aura lieu ce samedi au Caire. Les responsables marocaines veulent, notamment, savoir si le Raja et la RSB joueront leur premier match à domicile ou à l’extérieur. Ensuite, ils pourront arrêter le programme de la 28e journée. Celle-ci connaitra deux rencontre décisive, WAC-HUSA et IRT-DHJ.

Ainsi parmi les solutions proposées, ladite commission entend avancer les deux rencontres, dans l’impossibilité de les reporter. Les règles la fédération stipulent que les équipes qui disputent leur rencontres (africaines) à l’extérieur, ne jouent leurs matchs en retard qu’après deux semaines. Ce qui est impossible dans ce cas de figure, étant donné que la deuxième journée des compétions africaines est prévue le 15 et 16 mai prochains, soit deux semaines après la première journée.

En plus de ce casse-tête chinois, la FRMF doit gérer une autre contrainte. Celle d’achever le championnat avant le 20 mai, comme exigé par la FIFA, pour permettre aux joueurs mondialistes de rejoindre leurs sélections nationales.

Posté le 20/04/2018 à 22h36 Par Ismail El Fassi