Filinfo

Botola

Raja: Boudrika est le meneur du front visant à faire tomber Hasbane

© Copyright : Le360sport
Kiosque360. Une «coalition» d’adhérents pour contrer Hasbane, un nouveau candidat sorti du chapeau de Boudrika… Les adversaires de l’actuel président affûtent leurs armes pour peser lors de l’AG décisive qui se tiendra ce vendredi. Les détails.
A
A

À en croire Al Ahdath Al Maghribia du 12 janvier, l’ancien président du Raja, Mohamed Boudrika, a organisé une réunion le mardi dernier avec les adhérents du club pour préparer un plan d’action lors de l’AG prévue ce vendredi dans un hôtel à Casablanca.

Le quotidien révèle que Boudrika a tenté de cristalliser l’action des «putschistes» pour se débarrasser de Said Hasbane, et qu’il les a exhortés de se déplacer en masse pour peser sur l’AG lors de la présentation des rapports moral et financier qui feront l’objet de débats houleux.

À travers cette action, Boudrika et ses fidèles tenteront de forcer une AG extraordinaire pour évincer Hasbane et réhabiliter une vingtaine d’adhérents qui ont été radiés, et ce en vue de leur permettre de participer aux travaux et la désignation d’un nouveau président.

Cependant, si le front anti-Hasbane s’organise mieux, la question d’un candidat faisant l’unanimité n’a pas encore été tranchée. En effet, Ali Hamdi ne bénéficie pas de la confiance des adhérents, qui sous l’impulsion de Boudrika ont été sommés d’accepter un candidat de la dernière minute.

Il s’agit de l’homme d’affaires Youssef Bouabid qui a promis d’injecter les fonds nécessaires pour éponger les dettes du club. Or la candidature de Bouabid peut être invalidée facilement en raison de son adhésion au club qui date de moins de deux ans, ce qui est non conforme avec les statuts internes.

Al Ahdath révèle également que des tractations se sont poursuivies ce jeudi avec Said Hasbane dans le but de le convaincre de jeter l’éponge en contrepartie de l’engagement du prochain comité directeur de lui rendre l’ensemble des chèques qu’il a remis aux joueurs, et dont le montant s’élève à 7,5 MDH. Affaire à suivre.

Par Fayçal Ismaili
A
A

Tags /


à lire aussi /

Botola Aouzal
Botola Aouzal

Mohamed Aouzal: "Hasbane croyait qu'il présidait le Real Madrid, et non le Raja"

Botola crise du raja
Botola crise du raja

Le total des dettes du Raja s’élève à 100 millions de dirhams

Botola crise du raja
Botola crise du raja

Raja: Aouzal demande aux joueurs de renoncer à 40% de leur dû


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Ceci n’est pas un reportage

Félonie saoudienne

P’tit-pont: Souvenirs, souvenirs...

Corner. Task Force, tu ne tueras point!

Ce n’était pourtant qu’un match de foot

P’tit-pont. Mondial: le bonheur des quarts

Maroc 2026: le spot de la honte!

Hors jeu. Foot, c’est la guerre!

Soyons réalistes, demandons un miracle!

Hors jeu. Infantino, ce doux dictateur

Kiosque

ça se complique pour les Lions de l'Atlas

Amrabat: le bon réflexe du docteur El Hifti

Les fans marocains en force en Russie

Le Barça piqué au vif par le Niet de Grizou

Le Mondial sur beIN, c'est gratuit!

Maroc-Iran: avantage aux lions de l’Atlas

Le Maroc doit, enfin, gagner son 1er match

Turki Al-Sheikh s'est "trumpé" de frère

L'Iran, cet écueil devant les Lions

Premier Mondial pour la bande à Benatia