Filinfo

Botola

La FRMF pénalise les clubs casablancais

© Copyright : DR
Les clubs casablancais ne connaîtront pas de repos cette saison. Le Wydad et le Raja vont jouer leurs matchs en retard pendant la trêve hivernale. Ainsi en a décidé la fédaration royale marocaine de football.
A
A

Pas de trêve hivernale pour le Wydad et le Raja. La FRMF a décidé de programmer leurs matchs en retard pour la fin de la phase aller de la Botola. Les deux équipes cumulent 4 matchs en retard chacune.

De plus, les phases de poules de la Ligue des Champions et de la Coupe de la CAF démarrent juste après la trêve en question. Alors que le WAC joue la première compétition en sa qualité de vice-champion du Maroc, le Raja est en bonne voie pour jouer la deuxième.

Les Verts jouent la finale retour de l’édition 2018, dimanche contre l’AS Vita Club et ils ont déjà fait le plus dur en s’imposant à l’aller (3-0). Le tenant du titre est automatiquement qualifié pour l’édition suivante.

Le derby Raja-Wydad de la 10e journée est aussi reporté. Il devrait, selon une source au sein de la FRMF, se jouer au mois de janvier.

 

 

Par Oumeïma Er-rafay
A
A

Tags /


à lire aussi /

Botola Wydad
Botola Wydad

Deux Wydadis toujours sanctionnés par Benzarti

Botola Mercato
Botola Mercato

Benzarti surveille une star du KACM

Botola sanctions
Botola sanctions

600.000 dirhams d’amendes pour les Verts


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Maghreb United ou FC Europe?

Kiosque

Trio arbitral sénégalais pour MCO-RSB

Ouaddou approché par le KACM

Dembélé, un prodige fainéant?

Le public jdidi ne met pas la main à la poche

La triche au Mondial 2006 confirmée

Le WAC sème ses poursuivants

Le Mondial russe a fatigué Rami

Le directoire du KACM prié de dégager

Messi jouera bien contre le Maroc

Rachid Talbi s’en prend aux fédérations