Formulaire de recherche

Aïkido : des ceintures sans gloire

Karate 7

© Copyright : DR

Posté le 20/07/2017 à 21h18 par Fayçal Ismaili

Kiosque360. Dans une démarche étrange, des membres de la Fédération royale marocaine d’aïkido (FRMAI), ont procédé à l’octroi de grades à des candidats qui ne répondent pas aux conditions requises, dans le mépris total des règles de cet art noble.

À l’occasion du meeting international d’Aïkido qui a eu lieu le week-end dernier à Casablanca, des responsables de la Fédération royale marocaine d’aïkido (FRMAI) ont obtenu des ceintures et des grades sans justifications, révèle le quotidien Al Massae dans son édition du 21 juillet. Parmi eux, le secrétaire général de la fédération qui a fait savoir sur son compte Facebook avoir obtenu la ceinture noire de 6e dan, après quelques années d’attente et remercie la FRMAI pour ses largesses.

Al Massae indique qu’au total, neuf ceintures noires de 7e, 6e, 3e et 2e dan ont été distribuées gracieusement à certains membres de la FRMAI, sans concertation avec le bureau fédéral. Interpellé par Al Massae, Jamal Youssir, le directeur technique de la fédération d’aïkido a déclaré ignorer totalement ces gratifications, et qu’en revanche il dispose d’une liste de candidats éligibles aux grades supérieurs situés entre 1 et 6.

Jamal Youssir a tenu à préciser que selon le règlement de la fédération, les CV des candidats aux grades supérieurs sont minutieusement étudiés, particulièrement concernant les grades supérieurs à 5, alors que pour obtenir un grade inférieur, le candidat doit justifier de plusieurs performances sur le ring. Chose qui n’a pas eu lieu lors du meeting du week-end dernier. Le technicien de la fédération rajoute qu’il est éthiquement interdit à un responsable fédéral d’octroyer à un candidat un grade supérieur au sien, et que par ailleurs il doit justifier d’un certain nombre d’années de pratique pour pouvoir en bénéficier.

Enfin, Al Massae a qualifié ces faits de scandaleux, visant à consolider la position et le pouvoir de certains membres au sein de la FRMAI, même s’il est techniquement impossible de revenir sur ces décisions.

Posté le 20/07/2017 à 21h18 Par Fayçal Ismaili