Filinfo

Foot

Booba-Benzema: pour le meilleur et pour le pire

© Copyright : DR
Incarcéré suite à une violente bagarre avec le rappeur Kaaris à l'aéroport d'Orly à Paris, Booba est soutenu par pas mal de stars dont un certain Karim Benzema.
A
A

L'attaquant du Real Madrid défraie une nouvelle fois la chronique en soutenant le rappeur Booba, incarcéré suite à une violente bagarre avec Kaaris, au coeur de l'aéroport d'Orly à Paris. 

KB9 et B2O sont très proches et n'ont jamais hésité à le montrer sur les réseaux sociaux. Cette fois, Karim Benzema a posté une photo de lui avec le rappeur, légendée "La cefor" (La force). 

 

La Cefor

Une publication partagée par Karim Benzema (@karimbenzema) le

Par Nassim Elkerf
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Equipe de France
Foot Equipe de France

Quand Benzema recadre son président

Foot Affaire Ronaldo-Mayorga
Foot Affaire Ronaldo-Mayorga

Cristiano Ronaldo violeur en série?

Foot Justice
Foot Justice

Affaire de la sextape: Benzema finalement poursuivi?


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Un Français Ballon d'Or, et puis quoi encore?

Mais pourquoi choisissent-ils le Maroc?

Les races n’existent pas

Cette France que nous aimons tant… haïr

Foot: l’esprit d’équipe

Et si on organisait notre propre Mondial?

les Lions encore arnaqués

La plus belle des défaites

Non, l’Arabie Saoudite n’est pas un pays ami ni frère

Ceci n’est pas un reportage

Kiosque

Une 5e journée de Botola étalée sur 3 jours

Le Maroc combatif aux JO de Buenos Aires

Boussoufa exige 30 MDH pour être Wydadi

Antonio Conté à la rescousse du Real?

Le match Raja-Enyimba aura-t-il lieu?

Les Lions piétinent, la FRMF s'inquiète

Ça se gâte entre Fathi Jamal et les Verts

Neymar compte revenir au Barça

Raouraoua fait un cadeau à l'ESS contre le WAC

La CAN 2019 tend la main aux Lions de l'Atlas