Filinfo

Foot

De Souk Sebt à Barcelone, le fabuleux destin de Youssef Maataoui

© Copyright : DR
La Danone Nations Cup est de retour! Avec une finale mondiale qui se tiendra à Barcelone le 12 octobre 2019, le plus grand tournoi de football des moins de 12 ans réunira 28 pays dont le Maroc. Youssef Maataoui et ses coéquipiers espèrent rééditer l’exploit de leurs aînés, Champions du monde en 2015 à Marrakech.
A
A

La levée du jour ressemble à une nouvelle naissance du monde. Ici, à Souk Sebt, situé dans la région de Béni Mellal-Khénifra, les terrains agricoles s’étendent à perte de vue. Il fait bon d’y vivre et les habitants tirent pour l’essentiel leurs revenus d’agriculture et d’élevage. Samedi, c’est le jour du Souk, le plus important du Maroc rural. Les habitants des différents Douars s’y retrouvent pour effectuer leurs achats hebdomadaires.

A Souk Sebt, tous les regards sont désormais tournés vers la famille Maataoui, issu de Hay Ben Moussa, et dont le fils, Youssef, est sélectionné parmi les Lionceaux de l’Atlas (âgés entre 10 et 12 ans) pour représenter le Maroc à la nouvelle édition de la Danone Nations Cup qu’accueille Barcelone du 9 au 12 octobre 2019.

Cette sélection des Lionceaux est issue de la Coupe Scolaire organisée chaque année par Centrale Danone, le Ministère de l’Education Nationale et de la Formation Professionnelle ainsi que la Fédération Royale du Sport Scolaire. Elle s’adresse aux écoliers âgés de 10 à 18 ans. Près de 1,8 millions d’enfants y participent, réparties en 36 000 équipes filles et garçons, issues de 7500 établissements scolaires et relevant de 82 directions provinciales du Ministère de l’Education.

Un rêve en marche!
Dans la famille Maataoui, c’est un rêve qui est en marche ! Ahmed Maataoui, père de Youssef, n’y croit pas encore ! Voir son enfant, passionné de football depuis sa naissance, qui jouait de douar en douar, prendre l’avion pour l’Espagne avec l’équipe nationale du Maroc, le remplit d’une joie et d’une fierté immenses. “Depuis qu’il est tout petit, Youssef est passionné de ballon rond. Je lui achetais des ballons en plastic à 3DH qu’on lui piquait au douar. Par la suite, il est devenu vraiment
mordu de football. Il refusait de faire des courses mais était toujours partant pour un match!”, raconte son père. Ahmed Maataoui ne voyait pas toujours d’un bon œil cette passion de son fils pour le football. Youssef a commencé alors à disputer des matchs, dans les douars avoisinants, à l’abri du regard parental. Le père le découvre à travers les échos qu’il entend.
Il se résout finalement à ne pas résister à son fils, qui poursuit en parallèle sa scolarité. Youssef intègre une équipe locale, Sporting Souk Sebt, et se fait remarquer par un éducateur de l’enseignement qui le prend en charge. “Je vis au jour le jour et je n’ai pas les moyens de prendre en charge la passion de mon fils pour le football. Je remercie toutes les personnes qui aident mon fils”, confie le père.

A Souk Sebt, Youssef est une star. C’est un jeune talent au jeu élégant et à la touche soyeuse. Un magicien du ballon qui promet. Son public est large et les spectateurs qui le suivent dans les tournois locaux voient en lui un grand joueur à l’avenir. “Au fond de moi, je nourrissais le rêve qu’un jour il puisse partir en Espagne et me disait que je devais travailler dur pour épargner de l’argent afin qu’il puisse immigrer un jour, trouver un travail là-bas et aider sa famille ici. Je ne savais pas que l’Espagne viendrait jusqu’à chez lui!”, dit Ahmed Maataoui avec émotion.

Sur les pas des Champions de 2015…
Depuis plus de 20 ans, la Danone Nations Cup est bien plus qu’une compétition de football: une fabrique de rêves qui permet aux enfants du monde entier de découvrir de nouveaux lieux et cultures et de promouvoir des valeurs telles que le respect, l’humanisme, le fair-play et l’ouverture. Certains enfants y trouvé leur vocation de footballeurs prometteurs. C’est le cas de plusieurs enfants issus de la Coupe Scolaire Centrale Danone et ayant participé au tournoi. Certains évoluent déjà dans des clubs européens et rêvent d’une grande carrière de footballeur.

En plus d’être une compétition sportive de haut niveau, avec des ambassadeurs tels que Zinédine Zidane, la Danone Nations Cup se veut un tournoi durable avec une empreinte environnementale
réduite. Ceci est réalisé grâce au recyclage et aux initiatives locales visant à encourager les enfants à prendre soin de leur environnement.
Danone a pour objectif de promouvoir une diversité inclusive et de changer les mentalités en matière d’égalité des sexes. Depuis 2017, la Danone Nations Cup s’est étendue à un tournoi féminin auquel ont participé pour la première fois: l’Argentine, le Japon, l’Uruguay, l’Afrique du Sud, entre autres.

La Danone Nations Cup est une initiative qui s’inscrit dans la mission du Groupe Danone qui est d’apporter la santé par l’alimentation au plus grand nombre, en encourageant les enfants à pratiquer une activité sportive régulière et à adopter de bonnes pratiques alimentaires.

A Barcelone, Youssef comme ses co-équipiers rêvent de récidiver les exploits de leurs prédécesseurs: l’équipe du Maroc de 2015 qui a remporté le titre de Champion du monde à Marrakech et l’équipe de 2017 qui s’est classée à la troisième place sur le podium à New-York.

Le soleil se couche sur Souk Sebt et les vents de l’automne annoncent la promesse des premières pluies de la saison agricole. Dans les cafés, tous les habitants caressent le rêve que Youssef, l’enfant prodige de Souk Sebt, soulève le 12 octobre à Barcelone avec ses coéquipiers, la Coupe de Champion du monde de la Danone Nations Cup.

Par Le360sport
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Danone Nations Cup
Foot Danone Nations Cup

Danone Nations Cup: les lionceaux de l’Atlas s’envolent pour New York

Foot Danone Nations Cup
Foot Danone Nations Cup

Danone Nations Cup Paris 2016: l'équipe du Maroc peaufine sa préparation

Foot Danone Nations Cup
Foot Danone Nations Cup

L'image. Danone Nations Cup: Zidane félicite les jeunes de Maâmora


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Non, il ne faisait pas “trop chaud” à Doha

Gullit ne comprend rien aux Marocains

Kiosque

Le handballeurs marocains se préparent pour la CAN 2020

Les joueurs locaux répondent à Vahid

Le Raja joue 4 matchs en 10 jours

Ronald Koeman de retour au Barça?

La Botola solde certains retards

Alerte aux supporters tunisiens

Les Locaux face à l'obstacle algérien

Pogba au Real, ce n'est pas pour demain

Les sportifs paieront l'impôt

Verdict du TAS en novembre pour WAC-EST