Filinfo

Foot

Euro 2020: la France, le Portugal et l'Allemagne dans le "groupe de la mort"

© Copyright : DR
Le tirage au sort du Championnat d'Europe 2020 a accouché d'un groupe particulièrement relevé avec les deux derniers champions du monde, et le champion d'Europe en titre.
A
A

C'est assurément le groupe le plus relevé du prochain Euro qui aura lieu dans 12 villes en 2020. Dans le groupe F, se retrouvent la France et l'Allemagne, championnes du monde respectivement en 2014 et 2018, et le Portugal de Cristiano Ronaldo, tenant du titre et vainqueur de la Ligue des Nations cette année.

"C'est le groupe le plus difficile mais on doit l'accepter, c'est comme ça. Cela demandera à l'équipe de France d'être prête tout de suite", a réagi Didier Deschamps.

Les champions du monde français lanceront leur aventure le 16 juin dans l'Allianz Arena de Munich (70.000 places) face à leurs prédécesseurs, sacrés en 2014 avant d'être piteusement éliminés au premier tour de l'édition suivante.

Avant de décrocher sa couronne mondiale au Brésil, l'équipe de Joachim Löw avait coupé la route des Français en quart de finale. Depuis, le rapport de force s'est inversé: la bande d'Antoine Griezmann a pris sa revanche en demi-finale de l'Euro 2016, avant de prendre le dessus en 2018 durant la Ligue des nations (0-0 à Munich, 2-1 à Saint-Denis).

Mais la Nationalmannschaft retrouve petit à petit des couleurs, sous l'impulsion d'une attaque revigorée par les jeunes Julian Brandt, Leon Goretzka et Serge Gnabry. Et après une campagne qualificative quasi-parfaite, avec pour seul trou d'air une défaite contre les Pays-Bas (4-2), l'Allemagne revient dans le bal des prétendants.

Pas assez néanmoins pour que Löw se pose en favori: la France "est championne du monde, depuis trois, quatre ans elle monte en puissance. Elle est favorite du groupe", a-t-il lancé, confirmant être tombé dans le "groupe de la mort".

"Deux champions du monde, un champion d'Europe et vainqueur de la Ligue des nations, je pense que c'est un groupe que personne ne voulait", a constaté le sélectionneur portugais Fernando Santos.

Pour connaître l'identité du troisième adversaire de groupe, il faudra attendre l'issue des barrages de la voie A notamment, dans laquelle figurent la Bulgarie, la Hongrie ou encore l'Islande, que la France a dominée lors de la campagne qualificative.

Le coup d'envoi de l'Euro sera donné le 12 juin au stade Olympique de Rome avec un duel entre l'Italie et la Turquie. La Suisse et le pays de Galles complètent le casting du groupe A.

Parmi les autres groupes, il y aura une belle bataille dans le D entre l'Angleterre et la Croatie, vice-championne du monde entre titre, à Wembley. L'Espagne et la Suède ferrailleront, en compagnie de la Pologne, dans le groupe E à Bilbao et Dublin.

Les Belges, ambitieux demi-finalistes du dernier Mondial, se retrouvent, comme prévu par un pré-tirage imposé par des contraintes géographiques et diplomatiques, avec la Russie et le Danemark. La Finlande les rejoint.

Les Pays-Bas n'ignoraient pas non plus devoir défier l'Ukraine, chez eux à Amsterdam. Mais ils ont appris que l'Autriche se dressera également sur leur route.

Des inconnues demeurent. Car pour la première fois dans l'histoire de l'Euro, les quatre derniers billets ne seront distribués qu'en mars à l'issue des barrages.

La Roumanie, pays hôte, reste par exemple suspendue à la performance à venir de ses "Tricolorii" qui doivent encore décrocher leur billet.

La final de l'Euro 2020 aura lieu le 12 juillet au stade de Wembley à Londres.

Par Le360 (avec AFP)
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous